Dynamique des métiers : expansion, mobilité, départs à la retraite et attractivité

Xavier Migieu, Christine Ricci

Entre 1990 et 1999, le profil des emplois bourguignons a changé. Les emplois de services et notamment ceux liés à la personne se sont développés. D'après les informations disponibles sur le champ des établissements de 10 salariés et plus, cette hausse se poursuit actuellement. Le nombre d'assistantes maternelles et autres aides à domicile a ainsi doublé sur la période passant de 9 200 à 18 000 emplois. Le nombre d'agents d'entretien et celui d'employés de maison sont aussi en forte hausse : + 4 700 et + 2 200 emplois entre 1990 et 1999. L'expansion de l'emploi se constate également dans les métiers de la santé et de l'action sociale avec un gain de 3 700 professionnels de l'action sociale, culturelle et sportive, 2 700 aides soignants et 1 900 infirmiers et sages femmes. Les caissiers et employés de libre- service, les enseignants sont également plus nombreux. A l'inverse, d'autres métiers sont en baisse. De fortes baisses d'effectifs concernent les métiers relevant de l'agriculture (- 12 600 emplois d'agriculteurs) ainsi que les métiers d'ouvriers non qualifiés, de secrétaires et de vendeurs.

Insee Bourgogne Dimensions
No 128
Paru le : 01/01/2006