Métiers d'ouvriers :les non qualifiés plus touchés par les mutations

Régina Pagnoux (Insee) - DRTEFP

En vingt ans, le Limousin a perdu le quart de ses emplois ouvriers. Les ouvriers non qualifiés ont payé le plus lourd tribut : ce sont les plus touchés par le chômage et la précarisation, malgré un niveau de formation à la hausse. L'accès au marché du travail s'est également détérioré pour les ouvriers qualifiés. Le transport, la maintenance et quelques secteurs (électricité, process) ont cependant créé des postes.