Enquête de recensement 2004 : départs et arrivées de population accentuent le vieillissement de la région

Christian Bonsacquet, Marc Camus

De 1999 à 2004 le nombre d'habitants de la Bourgogne a peu progressé. Mais les mouvements de population entre la Bourgogne et les autres régions métropolitaines ont augmenté. Les départs, qui sont surtout le fait des jeunes, se font beaucoup en direction de l'Ile-de-France, à l'instar des régions du nord de la France, et de Rhône-Alpes. Les arrivées concernent davantage des personnes plus âgées rapprochant en cela la Bourgogne des régions du sud. Ces mouvements de population accentuent le vieillissement de la région, déjà marqué en 1999.

Insee Bourgogne Dimensions
No 123
Paru le : 01/07/2005