Transferts d'établissements : des échanges privilégiés avec Rhône-Alpes et l'Île-de-France

Daniel GRAS

L'Auvergne est moins concernée par les transferts d'établissements que la moyenne des régions métropolitaines. Sur une période de cinq ans (1996-2001), le nombre d'établissements arrivant dans la région est supérieur au nombre de ceux qui l'ont quittée. Près d'un tiers des mouvements ont lieu entre zones d'emploi auvergnates. Celle d'Yssingeaux se distingue en accueillant 114 établissements sur la période. La majorité des transferts s'effectue avec les régions Rhône-Alpes et Île-de-France.

Insee Auvergne - La Lettre
No 24
Paru le : 01/12/2004