Une comparaison des salaires entre la France et la Suisse dans la zone frontalière genevoise.

Yann Leurs

En 2000, dans le secteur privé, un salarié du canton de Genève touche une rémunération brute horaire supérieure en moyenne de 75 % à celle perçue par un salarié de l'Ain ou de la Haute-Savoie, à âge, sexe, activité, catégorie professionnelle et taille d'entreprise équivalents. Cet écart est réduit à 30 % si l'on tient compte de la différence de niveau de prix entre les pays.