Les populations immigrées en Provence-Alpes-Côte d'Azur

Colette Pillet, Insee Paca

Depuis une trentaine d'années, le nombre des immigrés s'est stabilisé en Provence-Alpes-Côte d'Azur. En 1999, ils étaient un peu plus de 430 000, représentant 9,5 % de la population régionale. Les pays d'origine de ces populations reflètent les principaux courants migratoires qui ont concerné la région : l'Italie et l'Espagne pour les plus anciens, le Maghreb depuis les années 50. La population immigrée comprend désormais autant de femmes que d'hommes, l'immigration de main d'œuvre ayant fait place à une immigration plus familiale depuis 1974. En raison des migrations plus anciennes, la part des personnes âgées dans la population immigrée de la région est plus importante qu'en moyenne française. Les difficultés que connaissent les immigrés su le marché du travail se confirment : leur taux de chômage dépasse de douze points celui de la population régionale, écart qui s'est accentué en dix ans. En Provence-Alpes-Côte d'Azur, les hommes immigrés occupent 20 % des emplois dans l'agriculture et dans la construction. Les femmes travaillent surtout dans le secteur de la santé et de l'action sociale.