Les personnes en difficulté face à l'écrit

Jean-Wilfrid Berthelot, Yann Caenen, Jessica Labrador, Insee

Maîtriser les compétences de base en compréhension orale ou écrite et en calcul facilite l’accès à l’emploi et l'évolution professionnelle. C'est une condition essentielle pour l’autonomie dans la vie quotidienne. A la demande d'un collectif de grandes organisations et d'associations nationales fédérées par l'Agence nationale de lutte contre l'illettrisme (ANLCI), la lutte contre l’illettrisme a été déclarée Grande cause nationale en 2013 par le Premier ministre.

Une deuxième génération de plan régional de prévention et de lutte contre l’illettrisme en Ile-de- France (2014-2016) vient d'être finalisée.

Dans ce contexte, l’Insee, en collaboration avec l’ANLCI, la direction de l’Animation de la recherche, des études et des statistiques (Dares) du ministère du Travail et de l’emploi, la direction de l’Evaluation, de la prospective et de la performance (DEPP) du ministère de l’Education nationale, le département des Statistiques, des études et de la documentation (DSED) duministère de l’Intérieur, la Délégation générale à la langue française et aux langues de France (DGLFLF) duministère de la Culture et le Secrétariat général du comité interministériel des villes (SG-CIV), a mené l’enquête Information et Vie quotidienne en 2011-2012 dont l’objectif est de déterminer le niveau demaîtrise des compétences de base des individus : en compréhension orale ou écrite et en calcul.

Insee Dossier Ile-de-France
Paru le : 12/08/2016