Baisse du chômage dans les trois quarts des zones d’emploi normandes

Laurent Brunet

Au quatrième trimestre 2015, le taux de chômage en Normandie s’établit à 10,2 % de la population active. Les départements de l’Eure et de la Seine-Maritime sont les plus affectés. Au sein des zones d’emploi, le chômage oscille du simple au double, de 6,6 % dans la zone d’Avranches, la moins touchée par le chômage en Normandie, à 12,6 % dans la zone d’emploi du Havre où le chômage est plus présent. Pour la plupart des zones, la baisse récente du chômage confirme la tendance à sa réduction depuis un an.

Au quatrième trimestre 2015, le taux de chômage en Normandie s’établit à 10,2 % de la population active, soit légèrement plus qu’en moyennne métropolitaine. La Seine-Maritime est le département normand le plus impacté, la Manche le moins touché.

Figure 1 – L’est de la Normandie plus touché par le chômage - Taux de chômage au 4e trimestre 2015 selon la zone d'emploi (données corrigées des variations saisonnières)

  • Source : Insee, estimations du taux de chômage

Au sein des 23 zones d’emploi qui couvrent le territoire normand, la zone d’emploi du Havre connaît le plus fort taux de chômage (figure 1), suivie des zones d’emploi de Bernay ou de Vernon-Gisors. A contrario, les zones d’emploi d’Avranches, de Nogent-Le-Rotrou dans sa partie normande, de Saint-Lô apparaissent comme les moins affectées par le chômage.

Sur un trimestre, un chômage plutôt en repli

Entre le 3e trimestre 2015 et le 4e trimestre 2015, en Normandie comme à l’échelle métropolitaine, le chômage baisse légèrement (- 0,1 %, (figure 2). Il diminue dans les départements du Calvados, de la Manche et de l’Eure et reste stable dans l’Orne et la Seine-Maritime.

Seulement 6 des 23 zones d’emploi connaissent une hausse trimestrielle du chômage, et quand le chômage augmente, sa progression reste faible.

Figure 2 – Tendance générale au recul du chômage - Taux de chômage trimestriels et évolutions (données corrigées des variations saisonnières)

Tendance générale au recul du chômage - Taux de chômage trimestriels et évolutions (données corrigées des variations saisonnières)
Taux de chômage (en %) Variation du chômage (en points)
T4 2015 T3 2015 T4 2014 T4 2015/ T3 2015 T4 2015/ T4 2014
Calvados 9,8 10,0 10,0 – 0,2 – 0,2
Eure 10,5 10,6 10,7 – 0,1 – 0,2
Manche 8,2 8,4 8,5 – 0,2 – 0,3
Orne 9,6 9,6 9,5 0 + 0,1
Seine-Maritime 11,3 11,3 11,3 0 0
Normandie 10,2 10,3 10,4 – 0,1 – 0,2
France métropolitaine 10,0 10,1 10,1 – 0,1 – 0,1
  • Source : Insee, estimations du taux de chômage

Figure 3 – Un chômage à la baisse ou stable dans quasiment toutes les zones d’emploi - Variation du taux de chômage entre le 3e trimestre 2015 et le 4e trimestre 2015 selon la zone d'emploi (données corrigées des variations saisonnières)

  • Source : Insee, estimations du taux de chômage

Généralement, ces hausses se situent dans les zones d’emploi où la situation de chômage est la moins favorable (figure 3). Le chômage est stable dans quatre zones d’emploi. L’amélioration du chômage est la plus visible dans les zones d’emploi d’Honfleur, de Lisieux, d’Avranches, de Granville ou encore de l’Aigle. C’est aussi dans ces zones que le chômage est moins élevé.

Une tendance récente à la baisse confirmée sur un an

Sur un an (période entre le 4e trimestre 2014 et le 4e trimestre 2015), à l’instar de la tendance récente à la baisse du chômage, le chômage est en léger repli en Normandie. C’est aussi le cas sur tout le territoire métropolitain. Au niveau département, la seule hausse, très faible, est observée dans l’Orne.

Le chômage est également en repli dans les trois quarts des zones d'emploi. Quand il s'agit d'une hausse, elle n'excède pas 0,3 point. Comme l'évolution la plus récente du chômage, ce sont également dans les zones où le chômage est le moins prégnant que les plus fortes diminutions du chômage sur un an sont généralement enregistrées.

Définitions

Le taux de chômage est le pourcentage de chômeurs dans la population active (actifs occupés + chômeurs).

Une zone d'emploi est un espace géographique à l'intérieur duquel la plupart des actifs résident et travaillent, et dans lequel les établissements peuvent trouver l'essentiel de la main d'œuvre nécessaire pour occuper les emplois offerts.

Pour en savoir plus

Informations rapides n° 60 - Principaux indicateurs : "Le taux de chômage diminue de 0,1 point au quatrième trimestre 2015 " (2016, mars) 2p

Insee Conjoncture Normandie N° 2 : "La Normandie profite peu de la reprise nationale" (2016, avril) 4p