L’emploi salarié continue de progresser au 4e trimestre 2015

Au 4e trimestre 2015, l’emploi salarié dans les secteurs marchands non agricoles de Languedoc-Roussillon-Midi-Pyrénées (LRMP) poursuit sa progression pour le cinquième trimestre consécutif. Avec 3 600 emplois supplémentaires ce trimestre, soit une hausse de 0,3 %, la région se place au troisième rang des régions françaises par son dynamisme. En France métropolitaine, l’emploi augmente de 0,2 %. Sur un an, l’emploi salarié croît plus dans la région (+ 1,2 %) qu’en métropole (+ 0,5 %).

Recours accru à l’intérim

La hausse de l’emploi au cours du 4e trimestre 2015 est vive dans l’intérim (+ 2,3 %) et dans une bien moindre mesure dans le tertiaire marchand hors intérim (+ 0,4 %). Dans ce dernier, les secteurs les plus dynamiques en termes d’emploi sont les services aux entreprises (+ 1,3 %) et de l’information et de la communication (+ 0,6 %). Seules les activités de services aux ménages sont en perte de vitesse.

L’emploi industriel se stabilise (+ 0,1 %) grâce à la progression des effectifs dans la fabrication de matériels de transport et, dans une moindre mesure, dans le secteur de « l’énergie, eau, déchets » : ces deux secteurs neutralisent les pertes de salariés dans la fabrication d’autres produits industriels, la fabrication d’équipements électriques et électroniques et l’agroalimentaire.

Dans la construction, l’emploi continue de diminuer mais à un rythme moins soutenu que précédemment (- 0,3 % ce trimestre contre 0,6 % en moyenne depuis mi-2008).

Sur un an, la progression de l’intérim (+ 8,4 %) alliée à celle du tertiaire marchand hors intérim (+ 1,6 %) permettent de compenser le recul de la construction et de l’industrie (respectivement - 2,0 % et - 0,1 %).

figure 1 – Évolution de l'emploi salarié marchand par secteur en Languedoc-Roussillon-Midi-Pyrénées

en indice base 100 au 1er trimestre 2008
Évolution de l'emploi salarié marchand par secteur en Languedoc-Roussillon-Midi-Pyrénées
Industrie Construction Commerce Services marchands hors intérim
2008T1 100,0 100,0 100,0 100,0
2008T2 99,5 100,2 99,8 99,8
2008T3 99,1 99,5 99,3 99,2
2008T4 98,9 98,9 99,3 100,0
2009T1 97,9 97,3 98,9 99,9
2009T2 97,2 96,2 98,8 100,0
2009T3 96,6 95,7 99,0 100,2
2009T4 95,9 95,5 99,7 101,1
2010T1 95,7 94,8 99,5 101,5
2010T2 95,3 94,6 99,8 101,6
2010T3 94,8 94,5 99,8 102,2
2010T4 94,7 94,0 99,7 102,6
2011T1 94,6 94,2 100,2 102,9
2011T2 94,6 94,1 100,6 103,9
2011T3 94,9 93,5 100,4 104,4
2011T4 95,0 93,2 100,2 104,4
2012T1 95,5 92,6 100,4 104,9
2012T2 95,6 91,9 100,3 105,3
2012T3 96,1 91,2 100,4 105,4
2012T4 96,2 90,0 99,7 105,3
2013T1 96,5 89,2 99,8 105,8
2013T2 96,3 88,6 98,9 105,7
2013T3 96,6 88,2 99,3 106,0
2013T4 96,9 87,4 99,5 106,1
2014T1 97,1 86,6 99,1 106,3
2014T2 97,2 85,8 99,0 106,6
2014T3 97,2 85,1 98,8 106,4
2014T4 97,2 84,7 98,9 106,7
2015T1 97,2 84,3 99,3 107,1
2015T2 97,2 83,7 99,6 107,4
2015T3 97,1 83,3 99,7 108,3
2015T4 97,1 83,0 100,0 108,8
  • Champ : emploi salarié dans les secteurs essentiellement marchands (hors agriculture, hors des salariés des particuliers employeurs) ; données corrigées des valeurs saisonnières
  • Source : Insee, estimations d'emploi - données provisoires pour le 4e trimestre 2015

figure 1 – Évolution de l'emploi salarié marchand par secteur en Languedoc-Roussillon-Midi-Pyrénées

figure 2 – Évolution de l'emploi salarié dans l'intérim en Languedoc-Roussillon-Midi-Pyrénées

en indice base 100 au 1er trimestre 2008
Évolution de l'emploi salarié dans l'intérim en Languedoc-Roussillon-Midi-Pyrénées
Intérim
2008T1 100,0
2008T2 92,2
2008T3 90,5
2008T4 82,1
2009T1 74,0
2009T2 75,7
2009T3 76,9
2009T4 80,2
2010T1 80,6
2010T2 86,3
2010T3 88,2
2010T4 90,0
2011T1 93,5
2011T2 99,4
2011T3 95,1
2011T4 88,7
2012T1 87,9
2012T2 84,2
2012T3 81,0
2012T4 80,2
2013T1 80,7
2013T2 77,5
2013T3 78,6
2013T4 80,3
2014T1 79,0
2014T2 79,3
2014T3 78,0
2014T4 81,9
2015T1 80,6
2015T2 85,1
2015T3 86,7
2015T4 88,7
  • Champ : emploi salarié dans les secteurs essentiellement marchands (hors agriculture, hors des salariés des particuliers employeurs) ; données corrigées des valeurs saisonnières
  • Source : Insee, estimations d'emploi - données provisoires pour le 4e trimestre 2015

figure 2 – Évolution de l'emploi salarié dans l'intérim en Languedoc-Roussillon-Midi-Pyrénées

figure 3 – Emploi salarié régional par secteur d'activité

en niveau et en évolution, données CVS*
Emploi salarié régional par secteur d'activité
Niveau Évolutions (en %)
4e trimestre 2015 sur un trimestre sur un an**
Industrie 217 822 0,1 -0,1
Fabrication de denrées alimentaires, de boissons et de produits à base de tabac 40 558 -0,1 0,1
Industries extractives, énergie, eau, gestion des déchets et dépollution 31 620 0,3 0,6
Fabrication d'équipements électriques, électroniques, informatiques ; fabrication de machines 23 173 -0,7 -1,2
Fabrication de matériels de transport 44 581 2,0 3,2
Fabrication autres produits industriels 77 891 -0,7 -1,9
Construction 108 804 -0,3 -2,0
Tertiaire marchand hors Intérim 798 105 0,4 1,6
Commerce ; réparation d'automobiles et de motocycles 247 406 0,2 1,1
Transports et entreposage 94 672 0,3 0,6
Hébergement et restauration 80 858 0,1 2,6
Information et communication 46 160 0,6 1,3
Activités financières et d'assurance 52 244 0,1 1,7
Activités immobilières 16 746 0,4 1,1
Activités scientifiques et techniques ; services administratifs et de soutien 186 932 1,3 3,1
Autres activités de services 73 086 -1,2 0,6
Intérim 40 416 2,3 8,4
Languedoc-Roussillon-Midi-Pyrénées 1 165 146 0,3 1,2
France 15 503 314 0,2 0,5
  • *CVS : données corrigées des variations saisonnières
  • ** Évolution en glissement annuel (par rapport au même trimestre de l'année précédente)
  • Source : Insee, estimations d'emploi

Hausse de l’emploi en Haute-Garonne et dans l’Hérault

Au 4e trimestre 2015, la Haute-Garonne et l’Hérault sont les départements régionaux qui ont la plus forte progression d’emploi salarié marchand non agricole (+ 0,6 %) : respectivement + 2 200 emplois et + 1 400 emplois.

En Haute-Garonne, la hausse est essentiellement due à l’intérim et à l’industrie, tirée par la fabrication de matériels de transport (+ 2,3 %). Le tertiaire progresse de 0,5 % malgré une réduction de l’emploi dans le secteur des services aux ménages (- 2,2 %). Le commerce reste atone. La construction continue de perdre des emplois dans le département.

Dans l’Hérault, l’intérim, la construction et le tertiaire marchand hors intérim sont pourvoyeurs d’emplois tandis que l’industrie est en recul. Dans le tertiaire, tous les secteurs créent des emplois, les plus dynamiques étant les services aux entreprises (+ 1,5 %) et le commerce (+ 0,7 %). Sur un an, l'Hérault est le département de France métropolitaine qui présente le taux de croissance annuel le plus élevé (+ 2,5 %).

figure 4 – Évolution de l'emploi salarié haut-garonnais par secteur

en indice base 100 au 1er trimestre 2008
Évolution de l'emploi salarié haut-garonnais par secteur
Industrie Construction Commerce Services marchands hors intérim Intérim
2008T1 100,0 100,0 100,0 100,0 100,0
2008T2 99,6 101,3 100,0 100,6 95,5
2008T3 98,8 99,0 99,2 100,1 97,3
2008T4 98,4 100,4 99,2 100,8 90,2
2009T1 97,8 98,4 98,8 101,0 80,3
2009T2 97,1 97,5 98,5 101,4 81,3
2009T3 97,1 97,4 98,7 101,5 84,4
2009T4 96,5 97,6 99,0 102,0 87,7
2010T1 95,9 96,4 99,3 102,3 88,1
2010T2 95,5 96,7 99,7 102,8 92,7
2010T3 94,8 97,1 99,9 104,0 92,5
2010T4 94,6 97,0 99,8 104,7 97,1
2011T1 94,6 97,7 99,7 105,0 101,7
2011T2 94,9 97,9 100,0 106,7 104,7
2011T3 96,1 97,4 99,7 107,4 104,1
2011T4 97,0 97,9 99,8 108,1 97,5
2012T1 98,1 97,7 100,0 108,7 99,1
2012T2 98,7 97,2 99,8 109,1 96,0
2012T3 99,6 97,1 100,3 109,9 92,9
2012T4 100,4 96,0 99,2 110,1 90,0
2013T1 101,3 95,1 99,5 110,4 94,7
2013T2 101,9 95,6 99,1 111,2 92,3
2013T3 102,8 94,5 99,5 111,4 92,3
2013T4 103,8 94,0 99,3 111,7 93,5
2014T1 104,5 93,5 99,1 112,2 90,7
2014T2 105,0 93,0 99,1 112,2 90,2
2014T3 105,1 92,9 98,9 111,9 90,3
2014T4 104,9 92,4 99,4 112,4 91,5
2015T1 105,0 92,0 100,0 112,7 89,9
2015T2 105,1 91,2 100,1 113,0 92,7
2015T3 105,5 90,5 100,2 114,4 94,6
2015T4 106,6 90,3 100,2 115,1 96,1
  • Champ : emploi salarié dans les secteurs essentiellement marchands (hors agriculture, hors des salariés des particuliers employeurs) ; données corrigées des valeurs saisonnières
  • Source : Insee, estimations d'emploi - données provisoires pour le 4e trimestre 2015

figure 4 – Évolution de l'emploi salarié haut-garonnais par secteur

figure 5 – Évolution de l'emploi salarié héraultais par secteur

en indice base 100 au 1er trimestre 2008
Évolution de l'emploi salarié héraultais par secteur
Industrie Construction Commerce Services marchands hors intérim Intérim
2008T1 100,0 100,0 100,0 100,0 100,0
2008T2 99,9 100,2 99,6 99,5 93,9
2008T3 100,0 99,8 98,0 98,1 86,5
2008T4 100,1 98,1 98,6 99,8 82,7
2009T1 99,4 96,1 97,9 99,0 72,5
2009T2 98,8 95,0 97,9 100,5 76,2
2009T3 98,4 94,7 98,3 101,0 78,6
2009T4 99,5 94,2 99,2 102,0 77,8
2010T1 99,7 93,3 98,4 103,0 83,6
2010T2 100,0 93,1 98,8 103,4 90,9
2010T3 98,9 93,0 98,8 103,2 91,1
2010T4 98,7 91,2 98,0 104,0 86,5
2011T1 98,2 91,5 99,4 104,9 87,3
2011T2 98,3 90,9 99,8 105,0 96,6
2011T3 98,5 90,0 99,8 106,2 83,2
2011T4 97,5 89,7 99,5 106,4 80,3
2012T1 98,4 88,9 99,7 106,9 77,9
2012T2 98,0 87,7 99,7 107,6 75,0
2012T3 98,1 86,4 99,5 107,3 73,5
2012T4 98,2 85,2 99,4 107,2 75,2
2013T1 98,1 84,6 99,6 107,6 71,1
2013T2 98,0 83,5 98,5 107,6 68,5
2013T3 97,6 83,3 99,0 108,1 66,7
2013T4 97,7 82,4 99,0 107,6 69,3
2014T1 98,0 81,4 98,4 108,0 70,0
2014T2 98,3 80,8 98,1 108,9 69,1
2014T3 97,5 80,6 98,1 108,8 69,6
2014T4 98,1 80,7 98,2 109,5 78,0
2015T1 98,0 81,0 98,6 110,2 77,4
2015T2 97,7 81,0 99,0 110,8 81,5
2015T3 97,8 81,1 99,3 112,0 85,7
2015T4 97,3 81,3 100,0 113,0 87,6
  • Champ : emploi salarié dans les secteurs essentiellement marchands (hors agriculture, hors des salariés des particuliers employeurs) ; données corrigées des valeurs saisonnières
  • Source : Insee, estimations d'emploi - données provisoires pour le 4e trimestre 2015

figure 5 – Évolution de l'emploi salarié héraultais par secteur

figure 6 – Emploi salarié régional par département en fin de trimestre

En niveau et en évolution (données CVS*)
Emploi salarié régional par département en fin de trimestre
Niveau 4e trimestre 2015 Évolutions en %
Total Industrie Construction Tertiaire marchand (hors intérim) Intérim
Sur un trim. Sur un an** Sur un trim. Sur un an** Sur un trim. Sur un an** Sur un trim. Sur un an** Sur un trim. Sur un an**
Ariège 24 017 -0,8 0,0 -1,3 0,2 -1,2 -1,1 -0,4 0,0 -2,2 0,0
Aude 55 327 0,0 0,7 -0,1 -0,6 0,3 -1,9 0,0 1,4 0,9 2,3
Aveyron 54 198 0,4 0,6 0,2 0,1 0,1 -1,4 0,1 0,7 9,7 12,6
Gard 120 716 0,2 0,5 -0,1 -1,6 -0,6 -1,0 0,4 1,4 1,4 -0,1
Haute-Garonne 387 369 0,6 1,7 1,0 1,6 -0,3 -2,3 0,5 2,1 1,5 5,0
Gers 29 372 -0,5 -0,7 -0,2 -2,8 -1,0 -4,0 -0,5 -0,2 -2,2 12,9
Hérault 225 466 0,6 2,5 -0,5 -0,9 0,2 0,7 0,8 2,7 2,1 12,2
Lot 31 246 -0,5 0,2 -0,5 0,3 -0,9 -4,8 -0,8 0,3 4,6 10,7
Lozère 12 059 -0,7 -0,4 1,3 3,3 -0,8 -6,2 -1,2 0,7 -24,9 -66,2
Hautes-Pyrénées 41 400 -0,3 -1,7 -2,9 -3,6 -1,3 -3,3 0,7 -0,7 4,0 -2,4
Pyrénées-Orientales 78 019 0,1 0,8 0,1 1,2 -0,5 -4,6 0,0 1,6 4,4 1,5
Tarn 64 345 0,1 0,0 -0,2 -1,5 -1,2 -3,4 0,0 0,0 4,8 20,9
Tarn-et-Garonne 41 613 0,2 1,5 -0,2 -2,1 -0,1 -2,1 0,1 0,6 2,9 42,4
Languedoc-Roussillon-Midi-Pyrénées 1 165 146 0,3 1,2 0,1 -0,1 -0,3 -2,0 0,4 1,6 2,3 8,4
  • *CVS : données corrigées des variations saisonnières
  • ** Evolution en glissement annuel ( par rapport au même trimestre de l'année précédente)
  • Source : Insee, estimations d'emploi

Baisse de l’emploi dans cinq départements sur treize

Au 4e trimestre 2015, l’Ariège, la Lozère, le Gers, le Lot et les Hautes-Pyrénées perdent des emplois dans une fourchette allant de - 0,8 % à - 0,3 %. L’emploi audois est stable tandis que les Pyrénées-Orientales et le Tarn affichent une très légère augmentation (+ 0,1 %). Dans les cinq autres départements de la région, le nombre de salariés est en plus forte progression.

Quatre départements sur treize affichent une croissance de l’emploi industriel. Les Hautes-Pyrénées connaissent en revanche la plus forte baisse liée à d’importantes pertes d’emplois dans l’agroalimentaire.

Dans le secteur de la construction, l’emploi continue à reculer dans neuf départements de la région, en particulier en Ariège et dans le Tarn ; il est relativement stable en Aveyron et en Tarn-et-Garonne et en hausse dans l’Hérault et l’Aude. Dans le tertiaire marchand hors intérim, la situation est très variée : un tiers des départements créent des emplois, un tiers en perdent, le reste se maintenant. L’emploi intérimaire augmente sur la majeure partie du territoire régional sauf en Lozère, dans le Gers et en Ariège.

Pour en savoir plus

Conjoncture Languedoc-Roussillon-Midi-Pyrénées, « Tableau de bord de la conjoncture »