En février 2016, le chiffre d'affaires est stable dans l'industrie manufacturièreChiffre d’affaires dans l’industrie et la construction (ICA) - février 2016

En février 2016, le chiffre d'affaires des entreprises de l'industrie manufacturière est stable après deux mois de recul (-0,5 % en janvier et -1,9 % en décembre). Il continue toutefois de se contracter à l'exportation (-0,3 % après -1,9 % en janvier).

Avertissement : depuis la publication des indices de janvier 2016 le 31 mars dernier, les séries d'indices de chiffre d'affaires sont produites selon un nouveau processus qui en améliore la qualité. Les séries ont été recalculées sur la période 1999-2015. Des informations complémentaires sur ces innovations méthodologiques sont disponibles sur la p age web de cet indicateur.

En février 2016, le chiffre d'affaires des entreprises de l' industrie manufacturière est stable après deux mois de recul (−0,5 % en janvier et −1,9 % en décembre). Il continue toutefois de se contracter à l'exportation (−0,3 % après −1,9 % en janvier).

À l'inverse, le chiffre d'affaires se redresse dans l'ensemble de l' industrie (+0,7 % après −0,7 % en janvier) grâce au rebond dans les industries extractives, énergies, eau, déchets et dépollution (+3,7 %, après −1,8 %).

Repli au cours des trois derniers mois (−0,7 %)

Au cours des trois derniers mois, le chiffre d'affaires se replie dans l'industrie manufacturière (−0,7 %) de même que dans l'ensemble de l'industrie (−1,0 %). Il baisse dans les matériels de transport (−1,8 %), dans la cokéfaction et raffinage (−4,6 %) et, plus modérément, dans les autres industries (−0,4 %). À l'inverse, le chiffre d'affaires progresse sur cette période dans les équipements électriques, électroniques, informatiques et machines (+0,6 %). Il est stable dans les industries agro-alimentaires.

Légère baisse sur un an (−0,3 %)

Dans l'industrie manufacturière comme dans l'ensemble de l'industrie, le chiffre d'affaires se contracte légèrement sur les trois derniers mois par rapport aux trois mêmes mois de l'année précédente (−0,3 %).

Sur cette période, le chiffre d'affaires chute dans la cokéfaction et raffinage (−20,2 %) du fait du recul de son prix. En revanche, il croît dans les matériels de transport (+2,6 %), les équipements électriques, électroniques, informatiques et machines (+1,0 %), les industries agro-alimentaires (+0,8 %) et, légèrement, dans les autres industries (+0,2 %).

IRgraph1 – Le chiffre d'affaires dans l'industrie manufacturière

  • Source : Insee

IRGraph2 – Le chiffre d'affaires dans l'industrie manufacturière par secteur

  • Source : Insee

IRtab1 – Évolution du chiffre d'affaires dans l'industrie et la construction

CVS-CJO, base et référence 100 en 2010
Évolution du chiffre d'affaires dans l'industrie et la construction
Variation en %
NA : A 10, (A 17) Poids* Fév./ Jan. Jan./ Déc. T/T–1 (1) T/T–4 (1)
BE : INDUSTRIE 10000 0,7 –0,7 –1,0 –0,3
CZ : INDUSTRIE MANUFACTURIERE 8346 0,0 –0,5 –0,7 –0,3
dont à l'exportation 2677 –0,3 –1,9 –1,9 –0,3
(C1) : Industries agro-alimentaires 1685 1,0 –0,1 0,0 0,8
(C2) : Cokéfaction et raffinage 561 –6,3 –7,9 –4,6 –20,2
(C3) : Équipements électriques, électroniques, informatiques ; machines 953 –0,6 1,5 0,6 1,0
(C4) : Matériels de transport 1265 1,3 –1,5 –1,8 2,6
(C5) : Autres industries 3881 –0,1 –0,2 –0,4 0,2
DE : Industries extractives, énergie, eau, déchets et dépollution 1654 3,7 –1,8 –2,6 –0,6
FZ : CONSTRUCTION 10000 1,3 –0,3 0,2 0,1
  • * : 10000=B...E et F
  • (1) Trois derniers mois (T) rapportés aux trois mois précédents (T–1) ou aux mêmes mois de l'année précédente (T–4).
  • Source : Insee

Rebond dans les matériels de transport (+1,3 %)

Le chiffre d'affaires des matériels de transport se redresse en février (+1,3 % après −1,5 % en janvier). Le rebond est porté par l'industrie automobile (+5,2 %, après −3,7 %) tandis que le chiffre d'affaires des autres matériels de transport se replie (−2,0 %, après +0,5 %).

Hausse dans l'agro-alimentaire (+1,0 %)

Le chiffre d'affaires progresse dans les industries agro-alimentaires en février (+1,0 %) après une quasi-stabilité en janvier (−0,1 %).

Nouvelle forte baisse dans la cokéfaction et raffinage (−6,3 %)

En février, le chiffre d'affaires continue de reculer fortement dans la cokéfaction et raffinage (−6,3 % après −7,9 % en janvier).

Repli dans les équipements (−0,6 %)

Le chiffre d'affaires des équipements électriques, électroniques, informatiques et machines se replie en février (−0,6 %, après +1,5 %). La baisse concerne essentiellement les produits informatiques, électroniques et optiques (−1,7 %). Le chiffre d'affaires est quasi stable dans les machines et équipements n.c.a. (−0,1 %) et stable dans les équipements électriques.

Quasi-stabilité dans les autres industries (–0,1 %)

Le chiffre d'affaires des autres industries est quasi stable en février (−0,1 % après −0,2 %). Il diminue dans la chimie (−1,2 %) et dans la métallurgie et produits métalliques (−0,8 %) tandis qu'il progresse dans les autres industries manufacturières (+1,1 %), la pharmacie (+1,2 %) et plus modérément dans le caoutchouc, plastique et minéraux non métalliques (+0,4 %).

Révisions : +0,6 point en janvier dans l'industrie manufacturière

Dans l'industrie manufacturière, l'évolution pour le mois de janvier est révisée en hausse, à −0,5 % contre −1,1 % annoncée initialement. Elle est revue de +0,4 point dans l'ensemble de l'industrie (−0,7 % contre −1,1 %).

IRtab2 – Évolution de chiffre d'affaires dans l'industrie et la construction

CVS-CJO, base et référence 100 en 2010
Évolution de chiffre d'affaires dans l'industrie et la construction
Variation en %
Industries : Poids* Fév. 2016 Fév./ Jan. Jan./ Déc. T/T–1 (2)
BE : INDUSTRIE 10000 106,9 0,7 –0,7 –1,0
CZ : INDUSTRIE MANUFACTURIERE 8346 105,5 0,0 –0,5 –0,7
dont à l'exportation 2677 110,4 –0,3 –1,9 –1,9
(C1) : Industries agro-alimentaires 1685 114,1 1,0 –0,1 0,0
dont à l'exportation 285 118,3 1,5 1,3 0,2
(C2) : Cokéfaction et raffinage 561 63,1 –6,3 –7,9 –4,6
(C3) : Équipements électriques, électroniques, informatiques ; machines 953 104,1 –0,6 1,5 0,6
dont à l'exportation 469 102,1 –1,0 1,5 –0,2
[CI ] Produits informatiques, électroniques et optiques 306 100,3 –1,7 2,0 0,3
[CJ] Équipements électriques 245 98,0 0,0 0,1 –0,9
[CK] Machines et équipements n.c.a. (1) 402 110,7 –0,1 2,0 1,7
(C4) : Matériels de transport 1265 116,0 1,3 –1,5 –1,8
dont à l'exportation 617 122,4 –0,1 –5,5 –2,0
[CL1] Automobile 702 100,3 5,2 –3,7 –3,1
[CL2] Autres matériels de transport 562 135,5 –2,0 0,5 –0,7
(C5) : Autres industries 3881 104,8 –0,1 –0,2 –0,4
dont à l'exportation 1237 108,3 –0,5 –0,2 –2,7
[CB] Textile, habillement, cuir et chaussure 188 108,1 –0,1 –0,9 0,0
[CC] Bois, papier et imprimerie 436 97,6 –0,2 –0,4 –0,1
[CE] Chimie 745 100,3 –1,2 –1,5 0,0
[CF] Pharmacie 304 108,9 1,2 –4,7 0,9
[CG] Caoutchouc, plastique et minéraux non métalliques 629 102,9 0,4 –1,5 –0,6
[CH] Métallurgie et produits métalliques 926 101,6 –0,8 2,4 –1,6
[CM] Autres industries manufacturières y. c réparation et installation 653 118,1 1,1 1,2 –0,1
DE : Industries extractives, énergie, eau, gestion des déchets et dépollution 1654 114,1 3,7 –1,8 –2,6
[BZ] Industries extractives 70 91,8 –3,2 0,4 1,8
[DZ] Électricité, gaz, vapeur et air conditionné 1205 115,8 3,8 –1,6 –3,6
[EZ] Eau, assainissement, déchets et dépollution 379 112,5 4,5 –2,8 0,1
FZ : CONSTRUCTION 10000 104,7 1,3 –0,3 0,2
  • * : 10000=B...E et F
  • (1) n.c.a. : non classé ailleurs
  • (2) Trois derniers mois rapportés aux trois mois précédents
  • Source : Insee

IRtab3 – Révision des variations

en point de %
Révision des variations
Jan./ Déc. Déc./ Nov. Nov./ Oct. T4 2015/ T3 2015 2015/ 2014
Industrie (BE) 0,36 –0,48 0,12 –0,25 –0,09
série brute –0,46 –0,03 –0,01 0,10 –0,11
coefs CVS-CJO 0,83 –0,45 0,14 –0,35 0,02
Industrie manufacturière (CZ) 0,57 –0,27 0,20 –0,06 –0,04
série brute 0,13 –0,04 –0,02 0,09 –0,04
coefs CVS-CJO 0,44 –0,23 0,22 –0,15 0,01
  • Note de lecture : dans l'industrie manufacturière, l'évolution CVS-CJO entre décembre 2015 et janvier 2016 est révisée de +0,57 point, dont +0,13 point du fait de la révision des données brutes et +0,44 point du fait du recalcul des coefficients CVS-CJO.
  • Source : Insee