En avril 2016, le prix du pétrole ralentitPrix du pétrole et des matières premières importées - avril 2016

En avril 2016, le prix du pétrole en euros ralentit (+6,1 %) après sa vive poussée en mars (+17,3 %). La hausse du cours depuis février n'efface qu'en partie les baisses passées : à 38,1 € en moyenne par baril, le Brent est en repli de 32,1 % sur un an.

En avril 2016, le prix du pétrole en euros ralentit (+6,1 %) après sa vive poussée en mars (+17,3 %). La hausse du cours depuis février n'efface qu'en partie les baisses passées : à 38,1 € en moyenne par baril, le Brent est en repli de 32,1 % sur un an.

Les prix en euros des autres matières premières importées ralentissent également (+0,8 % après +4,2 %). En effet, les prix des matières premières industrielles décélèrent (+1,7 % après +6,2 %) et les cours des matières premières alimentaires se replient (−0,5 % après +1,9 %).

Le prix du pétrole augmente de nouveau, mais moins qu'en mars

En avril, le prix en euros du baril de pétrole brut de la mer du Nord (Brent) augmente de nouveau (+6,1 %), mais moins vivement qu'en mars (+17,3 %). En dollars, la hausse des prix est plus forte (+8,1 % après +17,7 %), l'euro s'étant apprécié au cours du mois.

G_petrole – Prix du pétrole (Brent)

  • Source : Insee

tabpetrole – Pétrole et dérivés

en euros
Pétrole et dérivés
Prix Variations (en %)
du dernier mois du dernier mois des 3 derniers mois des 12 derniers mois
Prix du Brent en $/baril 42,3 8,1 37,2 –28,9
Prix du Brent en €/baril 37,3 6,1 31,2 –32,1
Supercarburant €/L 0,34 18,3 34,4 –19,7
Gazole 326,3 2,2 21,9 –37,0
Fioul lourd 191,4 17,3 20,3 –43,7
Naphta 327,0 5,7 7,6 –30,9
  • Les prix sont en euros par tonne sauf indication contraire.
  • Source : Insee

Les prix des matières premières industrielles ralentissent

Les prix en euros des matières premières industrielles augmentent de nouveau mais moins fortement qu'en mars (+1,7 % après +6,2 %) du fait de la décélération des prix des matières premières agro-industrielles (+1,2 % après +6,0 %) et minérales (+1,8 % après +6,6 %). Pour les matières premières agro-industrielles, la nouvelle hausse des prix du caoutchouc naturel (+17,2 % après +19,9 %) due aux fortes sécheresses en Asie du Sud-Est est compensée en partie par la baisse du prix d'autres produits, notamment de la pâte à papier (−1,9 % après −0,7 %).

Parmi les matières premières minérales le prix du minerai de fer ralentit nettement (+5,3 % après +19,8 %). Ceux des métaux précieux augmentent un peu moins vite (+2,2 % après +3,3 %). Le prix de l'or, notamment, recule (−2,0 % après +3,2 %), en raison notamment d'une moindre demande de l'industrie électronique.

G_indus – Ensemble des matières industrielles

  • Source : Insee

Les prix des matières premières alimentaires se replient

Les prix en euros des matières premières alimentaires fléchissent en avril (−0,5 % après +1,9 %). D'une part, le prix du sucre se replie nettement (−4,6 % après +15,5 %), sous l'effet d'une récolte moins mauvaise qu'anticipé au Brésil et de la baisse tendancielle de la demande d'éthanol face aux carburants pétroliers dont les prix restent bas. En outre, le prix de la viande bovine recule fortement (−8,2 % après +1,2 %) et les prix des denrées tropicales se contractent (−2,1 % après +4,0 %).

G_alim – Ensemble des matières alimentaires

  • Source : Insee

G_ensemble – Matières premières importées (ensemble, hors énergie)

  • Source : Insee

tabmatprem – Matières premières importées (hors énergie) en euros

base 100 en 2000
Matières premières importées (hors énergie) en euros
Indices Variations (en %)
du dernier mois du dernier mois des 3 derniers mois des 12 derniers mois
Alimentaires 201,8 –0,5 –1,1 –8,9
Denrées tropicales 198,7 –2,1 –2,6 –4,3
Oléagineux 220,7 4,9 4,9 –7,9
Céréales 148,3 0,1 –0,3 –7,1
Sucre 148,1 –4,6 0,4 10,7
Viande bovine 150,9 –8,2 –10,9 –20,9
Industrielles 152,8 1,7 11,0 –10,4
Agro-industrielles 111,5 1,2 5,0 –4,0
Fibres textiles naturelles 118,2 3,4 –3,0 –6,3
Caoutchouc naturel 157,8 17,2 43,5 –6,4
Cuirs 73,8 –2,2 –6,0 –29,4
Pâte à papier 94,4 –1,9 –4,9 –12,5
Bois sciés tropicaux 105,2 –1,2 –5,0 –8,6
Bois sciés de conifères 94,9 0,4 10,4 8,9
Minérales 175,3 1,8 13,1 –12,6
Minerai de fer 389,0 5,3 38,2 11,1
Métaux non ferreux 143,5 0,9 8,1 –16,8
Métaux précieux 235,1 2,2 11,0 –7,9
Ensemble 165,0 0,8 5,9 –9,4
  • Source : Insee