1 465 205 habitants dans le Pas-de-Calais au 1er janvier 2013

Julien Jamme, Franck Lequesne, Insee

Entre 2008 et 2013, la population du Pas-de-Calais a augmenté de 5 674 habitants. Son solde naturel lui permet encore de disposer d'une très légère croissance de population.

Dans ce département, plus de 8 communes sur 10 ont moins de 2 000 habitants. Elles connaissent une progression de leur population plus importante que dans les autres communes.

Le département du Pas-de-Calais représente 2,3 % de la population française

Au 1er janvier 2013, le Pas-de-Calais compte 1 465 205 habitants.

Entre 2008 et 2013, sa population a augmenté de 5 674 personnes, soit un accroissement annuel moyen de +0,1 %. Cette hausse est inférieure à celle observée au plan national (+0,5 %) (figure 2).

En 2013, le Pas-de-Calais représente 2,3 % de la population métropolitaine. Il reste le 8e département derrière la Gironde.

1 – Évolution de la population des communes entre 2008 et 2013 du département du Pas-de-Calais

  • Source : Insee, recensements de la population 2013 et 2008

Une croissance toujours freinée par le déficit migratoire

L'accroissement de la population résulte du solde naturel, soit l'écart entre naissances et décès et du solde migratoire, soit la différence entre arrivées et départs.

Dans le Pas-de-Calais, l'excédent naturel (+0,4 % par an) compense à peine le déficit migratoire (-0,3 % par an) (figure 2).

Dynamisme démographique des communes de moins de 2 000 habitants

L'accroissement de la population est plus marqué dans les petites communes (figure 1). Les communes de moins de 2 000 habitants progressent chaque année de 0,7 % par an (figure 4). En 2008, ces communes abritaient 25,5 % de la population du département alors qu'en 2013, elles concentrent 26,3 % de la population.

Ce dynamisme démographique qui combine à la fois excédents naturel et migratoire, profite aux communes de l'arrière-pays littoral, aux zones périurbaines et rurales proches de villes comme Arras, Lens, Liévin ou Béthune. Nordausques et Croisilles entre autres, se distinguent avec une augmentation de leur population de plus de 25 % en 5 ans. Estevelles passe le cap des 2 000 habitants.

En revanche, la croissance est plus modérée voire négative dans les communes de plus de 10 000 habitants (figure 3). Même si Hénin- Beaumont et Avion gagnent de la population, parmi les dix communes les plus peuplées du département, huit perdent de la population entre 2008 et 2013. Le vieillissement de la population, la décohabitation et la périurbanisation expliquent en grande partie la baisse de près de 12 500 habitants dans ces communes. En particulier à Lens, Calais et Arras qui à elles seules, ont perdu plus de 8 700 habitants en cinq ans.

2 – Taux d'évolution annuel de la population entre 2008 et 2013

Taux d'évolution annuel de la population entre 2008 et 2013
Départements Population 2013 Variation moyenne annuelle 2008-2013
Totale due au solde
naturel migratoire apparent
(%) (%) (%)
Aisne 540 067 0,0 0,3 -0,2
Nord 2 595 536 0,2 0,6 -0,3
Oise 815 400 0,4 0,6 -0,2
Pas-de-Calais 1 465 205 0,1 0,4 -0,3
Somme 571 675 0,1 0,3 -0,1
Nord-Pas-de-Calais, Picardie 5 987 883 0,2 0,5 -0,3
France 65 615 686 0,5 0,4 0,1
  • Source : Insee, recensements de la population 2008 et 2013

3 – Évolution de la population entre 2008 et 2013 dans les 10 plus grandes villes du département

Évolution de la population entre 2008 et 2013 dans les 10 plus grandes villes du département
Population 2008 Population 2013 Taux d'évolution annuel moyen 2008-2013 (%)
Calais 74 817 72 520 -0,6
Boulogne-sur-Mer 43 757 42 537 -0,6
Arras 42 780 40 830 -0,9
Lens 36 120 31 647 -2,6
Liévin 32 026 31 517 -0,3
Hénin-Beaumont 25 612 26 748 0,9
Béthune 25 697 25 463 -0,2
Bruay-la-Buissière 23 737 22 802 -0,8
Avion 17 614 17 876 0,3
Carvin 17 430 16 873 -0,6
  • Source : Insee, recensements de la population 2008 et 2013

4 – Taux d'évolution annuel moyen de la population entre 2008 et 2013 par tranches de population des communes du département du Pas-de-Calais

Taux d'évolution annuel moyen de la population entre 2008 et 2013 par tranches de population des communes du département du Pas-de-Calais
Tranches de population des communes Nombre de communes Population 2013 Variation moyenne annuelle 2008-2013
Totale due au solde
naturel migratoire apparent
(%) (%) (%)
0 – 499 habitants 458 115 959 0,7 0,4 0,3
500 – 999 habitants 184 126 906 0,9 0,5 0,4
1 000 – 1 999 habitants 103 142 272 0,5 0,3 0,2
2 000 – 4 999 habitants 78 253 167 0,2 0,2 0,0
5 000 – 9 999 habitants 47 319 738 0,0 0,3 -0,3
10 000 habitants ou plus 25 507 163 -0,4 0,5 -0,9
  • Source : Insee, recensements de la population 2008 et 2013

5 – Taux d'évolution annuel moyen de la population des arrondissements de la région Nord-Pas-de-Calais-Picardie entre 2008 et 2013

Taux d'évolution annuel moyen de la population des arrondissements de la région Nord-Pas-de-Calais-Picardie entre 2008 et 2013
Arrondissement Population Variation annuelle moyenne 2008-2013 en %
Département Code Nom Nb de communes 2013 2008 totale due au solde naturel due au solde migratoire apparent
Aisne 021 Château-Thierry 123 72 657 72 118 0,1 0,3 -0,2
022 Laon 278 165 852 165 857 0,0 0,3 -0,3
023 Saint-Quentin 126 130 944 131 879 -0,1 0,3 -0,4
024 Soissons 159 103 977 101 938 0,4 0,3 0,1
025 Vervins 130 66 637 66 998 -0,1 0,1 -0,2
Nord 591 Avesnes-sur-Helpe 151 232 032 234 131 -0,2 0,3 -0,5
592 Cambrai 116 162 607 159 562 0,4 0,3 0,1
593 Douai 64 247 279 247 626 0,0 0,4 -0,4
594 Dunkerque 113 377 081 375 621 0,1 0,4 -0,3
595 Lille 124 1 227 051 1 198 923 0,5 0,8 -0,3
596 Valenciennes 82 349 486 349 097 0,0 0,5 -0,4
Oise 601 Beauvais 257 225 899 219 300 0,6 0,6 0,0
602 Clermont 146 129 859 126 718 0,5 0,5 -0,1
603 Compiègne 156 180 891 180 133 0,1 0,5 -0,4
604 Senlis 133 278 751 273 574 0,4 0,7 -0,4
Pas-de-Calais 621 Arras 369 263 144 259 746 0,3 0,3 -0,1
622 Béthune 100 285 789 283 897 0,1 0,3 -0,2
623 Boulogne-sur-Mer 75 161 821 162 934 -0,1 0,3 -0,5
624 Montreuil 164 112 709 112 612 0,0 0,0 0,0
625 Saint-Omer 116 164 800 159 644 0,6 0,5 0,1
626 Calais 28 118 248 118 219 0,0 0,6 -0,6
627 Lens 43 358 694 362 479 -0,2 0,4 -0,7
Somme 801 Abbeville 200 134 155 135 271 -0,2 0,0 -0,2
802 Amiens 281 300 657 298 439 0,1 0,4 -0,3
803 Montdidier 132 56 628 54 405 0,8 0,4 0,4
804 Péronne 169 80 235 79 971 0,1 0,1 0,0
  • Source: Insee, Recensements de la population, 2008 et 2013

Définitions

Le terme générique de « populations légales » désigne pour chaque commune, sa « population municipale », sa « population comptée à part » et sa « population totale ».

Les populations légales de toutes les collectivités territoriales et circonscriptions administratives françaises sont publiées dans un décret paru au Journal Officiel fin décembre 2015. Elles prennent effet au 1er janvier 2016. Elles se réfèrent au 1er janvier 2013 et se substituent à celles relatives au 1er janvier 2012 publiées l’an dernier. Établies dorénavant chaque année, conformément à la loi du 27 février 2002, les populations légales sont prises en compte pour l’application de dispositions législatives, réglementaires et financières relatives à l’organisation des communes et à la vie quotidienne de celles-ci.

Les analyses statistiques utilisent la population municipale, qui reflète la réalité démographique du territoire. La réalisation de deux cycles complets de collecte par sondage dans les grandes communes et de deux recensements exhaustifs dans les petites communes à cinq ans d'intervalle fait que les données millésimées 2013 sont comparables avec celles millésimées 2008.

Pour en savoir plus

Crohin A., Tapin V., Jamme J. « 540 067 habitants dans l'Aise au 1er janvier 2013 », Insee Picardie Flash n°11, décembre 2015.

Crohin A., Tapin V., Jamme J. « 815 400 habitants dans l’Oise au 1er janvier 2013 », Insee Picardie Flash n°12, décembre 2015.

Crohin A., Tapin V., Jamme J. « 571 675 habitants dans la Somme au 1er janvier 2013 », Insee Picardie Flash n°13, décembre 2015.

Lequesne F, « 2 595 536 dans le Nord au 1er janvier 2013 », Insee Nord-Pas-de-Calais Flash n°20, décembre 2015.