20 000 emplois verts et verdissants

Roxanne Hasselbein, Oref ; Magali Bonnefont, Insee

Avec 800 emplois verts en 2011, la Corse est dans la tendance nationale pour la part de ces professions environnementales dans l’économie régionale. Parallèlement, le nombre d’emplois intégrant de nouvelles briques environnementales, soit 19 000 emplois verdissants, est largement porté dans l’île par le secteur du bâtiment. Ainsi, le marché du travail pour ces professions, particulièrement les verdissantes s’est fortement dégradé depuis 2010.

Insee Flash Corse
No 13
Paru le : 16/02/2016

Les professions de l’économie verte

Les professions de l’économie verte regroupent des métiers verts (directement liés à l’environnement) et des métiers verdissants (ceux nécessitant de nouvelles briques de compétences pour prendre en compte la dimension environnementale dans le geste métier) (définitions).

Il s’agit donc d’une approche par métiers ou professions indépendamment du secteur d’activité. Ainsi, tous les métiers verts ne sont pas exercés dans des établissements dont l’activité principale relève du secteur de l’environnement et inversement, tous les emplois exercés dans des activités environnementales ne sont pas des métiers verts ou verdissants.

800 emplois verts en Corse en 2011…

Avec 800 emplois directement liés à l’environnement en 2011, la Corse est dans la moyenne nationale pour la part des métiers verts dans l’emploi total. Ces métiers sont surtout liés à la production d’eau et d’énergie (37%), à l’assainissement et au traitement des déchets (25%), ou encore à la protection de la nature (15%). Toutefois, seuls la moitié d’entre eux se trouvent dans des activités environnementales. Les personnes exerçant ces métiers sont à 94 % des hommes. Leur niveau de diplôme se distingue de celui de l’ensemble des actifs occupés par une part plus élevée de CAP-BEP et une proportion moindre de diplômés du supérieur. De plus, leurs conditions de travail sont favorables (9 salariés sur 10 sont en CDI).

– Une majorité d'emplois verts et verdissants en dehors des activités environnementales

Répartition des emplois verts, verdissants et des emplois totaux par secteur d'activité en Corse
Une majorité d'emplois verts et verdissants en dehors des activités environnementales
Emplois verts Emplois verdissants Ensemble emplois régionaux
Activité principale de l'entreprise Effectifs Part (en %) Effectifs Part (en %) Effectifs Part (en %)
Activités de l'économie verte 379 49,7 5 294 28,1 23 587 18,9
Eco-activités 290 38,0 3 387 18,0 17 732 14,2
dont : protection de l'environnement 220 28,8 1 467 7,8 14 133 11,3
gestion des ressources naturelles 63 8,3 1 787 9,5 3 047 2,4
activités transversales 7 0,9 133 0,7 552 0,4
Activités périphériques 89 11,7 1 907 10,1 5 855 4,7
Activités hors économie verte 384 50,3 13 553 71,9 101 066 81,1
Total 763 100,0 18 847 100,0 124 653 100,0
Part dans l'emploi régional (en %) 0,6 /// 15,1 /// 100,0 ///
  • Source : Insee, Recensement de la population 2011, classement des métiers et secteurs selon la méthodologie de l’Onemev

…et 19 000 emplois verdissants

En 2011, 19 000 emplois, soit 15 % des métiers en Corse, intègrent une dimension environnementale (moyenne France métropolitaine : 13,6 %) et sont donc verdissants. 70 % de ces métiers sont excercés dans des secteurs non environnementaux. Les professions du bâtiment regroupent en particulier en Corse une forte part de ces métiers verdissants (61 % contre 38 % au niveau national). Cette sur-représentation du bâtiment dans les emplois verdissants traduit la réalité de l’économie insulaire. C’est donc plus qu’ailleurs le BTP qui porte les enjeux du verdissement de l’économie.

Ainsi, ces professions sont, à l’image des métiers verts, essentiellement masculines (92 %) et souvent exercées par des détenteurs d’un CAP ou BEP (3 sur dix). Néanmoins, elles concentrent également des actifs sans diplôme (4 sur 10) mais offrent de bonnes conditions d’emplois (85 % de CDI).

Un marché du travail dégradé pour les métiers verdissants

Fin septembre 2014, les métiers de l’économie verte concentrent 3 000 demandeurs d’emplois de catégories A, B et C, soit 15 % des demandeurs d’emploi en fin de mois (DEFM). Depuis 2010, leur nombre a augmenté plus rapidement que l’ensemble des DEFM (77 % contre 48 %), comme au niveau national. Les métiers les plus recherchés dans les métiers verts sont ceux de l’entretien des espaces naturels et du nettoyage des espaces urbains. Dans les métiers verdissants, ce sont ceux de la maçonnerie et de la conduite-livraison qui sont les plus fréquemments demandés.

Parallèlement, les employeurs ont déposé 1 500 offres d’emploi sur ces métiers, soit 12 % des offres déposées à Pôle emploi.

Alors que les métiers verts sont en tension jusqu’en 2013 (les offres d’emploi déposées étant plus nombreuses que les demandes d’emploi), les métiers verdissants apparaissent saturés dès 2010. Or depuis, les offres d’emploi ne cessent de diminuer (- 43 %) alors que les demandes enregistrées augmentent de 22 %, en lien avec la dégradation de la conjoncture du BTP. Ainsi, on compte aujourd’hui trois demandeurs d’emploi pour une offre dans les métiers verdissants.

– Emplois verdissants : 3 demandes d'emploi pour 1 offre en 2014 - Evolution de la demande et de l'offre d'emploi |dans l'économie verte en Corse

en nombre - Cumul annuel d'octobre à septembre
Emplois verdissants : 3 demandes d'emploi pour 1 offre en 2014 - Evolution de la demande et de l'offre d'emploi |dans l'économie verte en Corse
Demandes d'emploi Offres d'emploi
Métiers verts| 2011 234 279
Métiers verdissants| 2011 2 673 2 345
Métiers verts| 2012 291 298
Métiers verdissants| 2012 4 031 2 328
Métiers verts| 2013 283 317
Métiers verdissants| 2013 4 159 1 795
Métiers verts| 2014 274 207
Métiers verdissants| 2014 4 507 1 283
  • Source : Pôle emploi, Direccte, retraitement Oref

– Emplois verdissants : 3 demandes d'emploi pour 1 offre en 2014 - Evolution de la demande et de l'offre d'emploi |dans l'économie verte en Corse

Encadré

Un fort dynamisme des formations environnementales

Avec 600 élèves inscrits en 2012 en dernière année d’une des 38 formations initiales en environnement répertoriées en Corse (soit 17 % des formations régionales), le secteur de la formation environnementale est dynamique dans la région.

Le nombre d’étudiants dans ces formations progresse en effet de 22 % depuis 2008.

En particulier, 14 formations sont liées à la protection de la nature et 10 formations concernent la maîtrise de l’énergie et les énergies renouvelables.

– Les formations environnementales en Corse en 2012

Nombre de formations
Les formations environnementales en Corse en 2012
Prévention et |réduction des pollutions,| nuisances et risques 5
Protection de la nature,| gestion et étude |des milieux écologiques 14
Hygiène, sécurité,| santé, environnement 2
Aménagement du territoire |et cadre de vie 6
Maîtrise de l'énergie| et énergies renouvelables 10
Gestion| sociétale| de l'environnement 1
  • Source :Soes, d’après les données Cereq, Base reflet - MESR, Bases BCP et SISE, retraitement Oref

– Les formations environnementales en Corse en 2012

Pour comprendre

L’économie verte est définie comme répondant aux principes du développement durable. Notamment, c’est une économie qui a pour but de réduire la consommation des ressources et matières premières, les émissions de gaz à effet de serre, et de viser la sobriété énergétique ( en favorisant l’utilisation des énergies renouvelables) et une meilleure gestion des déchets. On place dans l’économie verte :

- les activités de l’économie verte qui sont l’ensemble des activités économiques qui agissent en faveur de la protection ou l’amélioration de l’environnement et la gestion des ressources naturelles ;

- les métiers de l’économie verte qui sont les emplois verts (métiers purement environnementaux) ou verdissants (métiers dont le contenu intègre de nouvelles briques environnementales).

Les activités et emplois de l’économie verte sont repérés selon la méthodologie développée par l’Onemev (Observatoire national des emplois et métiers de l’économie verte).

Pour en savoir plus

« L’économie verte en Corse », Observatoire régional emploi formation (Oref)

« Le marché de l’emploi de l’économie verte », Observatoire national des emplois et métiers de l’économie verte (Onemev)