La consommation des ménages en biens se stabilise en juillet et août (-0,2 % suivi de +0,2 %)Dépenses de consommation des ménages en biens - juillet-août 2011

En août, les dépenses de consommation des ménages en biens augmentent de 0,2 % en volume*, après avoir reculé de 0,2 % en juillet. La légère baisse de juillet s’explique principalement par un recul des achats d’automobiles et de biens d’équipement du logement. La reprise de la consommation en automobiles et la progression des dépenses d’énergie contribuent à la légère hausse de la consommation en août.

Informations rapides
No 235
Paru le : 30/09/2011
Prochaine parution le : 29/09/2017 à 08h45 - août 2017

En août, les dépenses de consommation des ménages en biens augmentent de 0,2 % en volume*, après avoir reculé de 0,2 % en juillet. La légère baisse de juillet s’explique principalement par un recul des achats d’automobiles et de biens d’équipement du logement. La reprise de la consommation en automobiles et la progression des dépenses d’énergie contribuent à la légère hausse de la consommation en août.

Biens fabriqués : en recul

Biens durables : baisse en juillet, stabilité en août

Après une baisse en juillet (–0,8 %), les dépenses en biens durables sont stables en août. Cela s’explique par une reprise des achats d’automobiles (+0,9 %) après une baisse en juillet (-1,5 %) imputable à un recul du marché de l’occasion. En revanche, après la forte augmentation de juin (+3,9 %), les achats en équipement du logement baissent à nouveau en juillet (-0,7 %) et en août (-1,7 %). Le recul concerne en particulier les achats de meubles.

Textile-cuir : en baisse

Les achats de textile-cuir restent dynamiques en juillet (+1,0 % après +3,6 % en juin) mais reculent en août (–2,3 %).

Autres biens fabriqués : stabilité

La légère hausse des dépenses de consommation en autres biens fabriqués en juillet (+0,2 %) est compensée par une baisse de même ampleur de ces dépenses en août (-0,2 %), due notamment à un recul des dépenses en quincaillerie-bricolage.

[* Les volumes sont mesurés aux prix de l’année précédente chaînés de 2000 et corrigés des variations saisonnières et des effets des jours ouvrables (CVS CJO).]

graph1_new – La consommation totale de biens

graph2_new – Alimentaire et biens fabriqués

graph3_new – Décomposition des biens fabriqués

Alimentaire : retour à la stabilité

La consommation en produits alimentaires diminue légèrement en juillet (-0,4 %), puis est quasiment stable en août (+0,1 %).

Énergie : en augmentation

Après une légère hausse en juillet (+0,2 %), la consommation en énergie accélère en août (+2,6 %) en particulier pour les dépenses en produits pétroliers (fioul, carburant).

La hausse de la consommation de biens en juin est révisée à +0,9 % au lieu de +1,2 %

La hausse de la consommation en biens est maintenant estimée à +0,9 % en juin, au lieu de +1,2 % précédemment.

Cette révision s’explique par l’intégration de nouvelles informations connues depuis lors, ainsi que par l’actualisation des coefficients de correction des variations saisonnières.

graph4_new – Énergie

tab1 – Dépenses de consommation des ménages

En milliards d'euros chaînés
Dépenses de consommation des ménages
Juin Juillet Août Août 11/
2011 2011 2011 Août.10
Alimentaire 14,619 14,560 14,576
évolution (%) –0,4 –0,4 0,1 –0,1
Biens fabriqués 20,642 20,608 20,495
évolution (%) 1,7 –0,2 –0,5 0,2
Dont:
automobiles 4,727 4,658 4,699
évolution (%) 0,3 –1,5 0,9 –1,0
éqpt. du logement 5,206 5,171 5,086
évolution (%) 3,9 –0,7 –1,7 2,0
textile-cuir 4,026 4,066 3,971
évolution (%) 3,6 1,0 –2,3 –1,3
autres biens fabriqués 5,719 5,730 5,721
évolution (%) 0,7 0,2 –0,2 0,7
Énergie 6,487 6,501 6,669
évolution (%) 1,6 0,2 2,6 1,1
Dont prod. pétroliers 3,984 4,051 4,154
évolution (%) 1,2 1,7 2,5 1,1
Total 41,698 41,619 41,718
évolution (%) 0,9 –0,2 0,2 0,3
Produits manufacturés 36,215 36,101 36,132
évolution (%) 1,0 –0,3 0,1 0,4