Les prix agricoles à la production augmentent en février 2012Indices des prix agricoles (IPPAP, IPAMPA) - février 2012

Le prix des céréales continue de se redresser en février (+3,0 %). Des aléas climatiques ont suscité des craintes pour les récoltes à venir : sècheresse en Amérique du Sud et grand froid en Europe. Les céréales du bassin de la mer Noire se sont en outre exportées moins facilement.

En février, les prix agricoles à la production s’accroissent de 4,0 % par rapport à janvier ; sur un an ils sont stables (+0,1%).

Le prix des céréales continue de se redresser en février (+3,0 %). Des aléas climatiques ont suscité des craintes pour les récoltes à venir : sècheresse en Amérique du Sud et grand froid en Europe. Les céréales du bassin de la mer Noire se sont en outre exportées moins facilement.

Cereales – Prix de production des céréales

Le prix des oléagineux augmente également en février (+2,4 %). La vague de grand froid a généré de même la crainte d’une baisse de rendement pour le colza. Le tournesol se renchérit dans son sillage, ces deux denrées ayant des usages similaires.

Le prix de la pomme de terre chute en février par rapport à la même période de l’année dernière (–34,2 %). Les surfaces dédiées à cette culture en Europe du Nord-Ouest ont été plus importantes et les rendements plus abondants.

Le prix des vins croît légèrement (+0,4 % par rapport à janvier, +0,5 % sur un an).

Le prix des fruits frais diminue en glissement annuel (–10,1 %). Les prix de la pomme et de la poire baissent sous l’effet de la concurrence européenne. La demande pour le kiwi est atone.

Legumes – Prix de production des légumes frais

Le prix des légumes frais bondit en février en glissement annuel (+21,0 %). L’épisode de froid prononcé en février a entraîné une diminution de l’offre de légumes de plein champ (carotte, poireau et salade), en endommageant une partie des récoltes et en limitant les arrachages.

Porcins – Prix de production des porcins et des gros bovins

En données corrigées des variations saisonnières, le prix des animaux augmente en février par rapport à janvier (+2,4 %). Les éleveurs de porcs et de bovins peinent à combler la demande des abattoirs, qui est vigoureuse. En revanche la production de volaille, abondante, n’engendre pas de tensions dans le circuit d’approvisionnement, et débouche sur un prix en légère baisse. Le prix des œufs augmente fortement sur un an (+133,3%), à la suite d’un net repli de la production : une directive européenne a entraîné une mise aux normes des cages à poules, réduisant le nombre de mises en place de ces animaux.

Tab1 – Indice des prix des produits agricoles à la production (IPPAP)

100 = 2005
Indice des prix des produits agricoles à la production (IPPAP)
Variation en % sur
poids Fév.2012 un mois 3 mois un an
brut CVS CVS brut
Indice général 1000 133,6 +4,0 +5,4 +0,1
sauf fruits et légumes 878 134,9 +1,8 +4,1 –0,6
Produits végétaux (sauf fruits et légumes) 417 148,4 +2,0 +6,2 –8,1
Céréales 115 199,2 +3,0 +10,7 –15,7
dont blé tendre 63 206,1 +4,6 +14,2 –20,8
maïs 27 181,9 +2,4 +11,1 –10,1
Pommes de terre 19 118,8 /// /// –34,2
Vins 161 121,5 +0,4 +1,2 +0,5
de qualité 140 119,9 +0,3 +0,8 +0,4
autres vins 21 131,8 +0,9 +3,4 +0,5
Oléagineux 28 208,3 +2,4 +8,0 –7,3
Produits de l'horticulture 51 128,4 +4,9 +7,6 +6,2
Autres produits végétaux 43 110,7 –0,2 +1,4 +0,6
Légumes et fruits (1) 122 124,7 /// /// +6,5
dont légumes frais 61 139,8 /// /// +21,0
fruits frais 39 106,5 /// /// –10,1
Productions animales 461 122,7 +1,6 +1,9 +9,0
Animaux 286 119,5 +2,4 +0,5 +7,8
dont gros bovins 108 114,8 +2,4 +3,1 +12,8
veaux 29 121,2 +0,7 +1,4 +4,2
porcins 64 115,8 +6,1 –2,7 +13,6
ovins 14 122,8 +3,4 +4,6 +12,5
volailles 59 132,8 –0,4 –1,3 –2,3
dont poulets 26 131,5 –0,4 –1,6 –2,5
Lait 159 117,6 0,0 –2,1 +1,6
dont lait de vache(2) 148 118,4 0,0 –2,2 +1,7
Œufs 13 253,3 +3,7 +62,0 +133,3
  • (1) Y compris légumes pour l'industrie de transformation
  • (2) Le prix CVS du lait de vache a été reconduit en février par rapport à janvier
  • Sources : Insee - SSP (ministère chargé de l'Agriculture)

Le prix d’achat des moyens de production agricole augmente un peu en février.

Le prix des consommations intermédiaires est en hausse légère sur un mois, principalement sous l’effet de l’élévation des coûts de l’énergie, lesquels se sont sensiblement accrus sur un an (+14,3%). Le prix des investissements augmente peu en février.

Moyens_prod – Prix d'achat des moyens de production agricole

Tab2 – Indice des prix d'achat des moyens de production agricole (IPAMPA)

100=2005
Indice des prix d'achat des moyens de production agricole (IPAMPA)
poids Fév. 2012 variation en % sur
un mois 3 mois un an
Indice général 1000 127,9 +0,7 +0,6 +2,5
Biens de consommation courante 758 130,6 +0,8 +0,7 +2,8
Énergie (1) 84 158,5 +3,7 +7,4 +14,3
Semences 51 115,9 0,0 +0,3 +3,8
Engrais et amendements 92 165,1 +0,2 –0,7 +6,9
Produits de protection des cultures 77 104,3 –0,1 –1,7 –0,1
Aliments des animaux 189 136,0 +1,1 –0,3 –2,5
Produits et services vétérinaires 38 116,3 +0,8 +0,7 +2,7
Petit matériel et outillage 14 109,9 –1,1 –2,6 +2,6
Entretien et réparation de matériel 56 127,8 0,0 +1,2 +2,2
Entretien et réparation des bâtiments 9 122,3 0,0 0,0 +1,5
Frais généraux 149 112,4 0,0 +0,2 +1,3
Biens d'investissement 242 119,4 +0,2 +0,3 +1,5
Matériel 170 117,0 +0,2 +0,4 +2,0
dont tracteurs 71 113,0 +0,1 0,0 +1,4
matériel et machines de culture 36 122,3 +0,5 +0,7 +3,9
matériel et machines de récolte 37 116,5 +0,2 +0,6 +1,4
véhicules utilitaires 16 113,6 +0,4 +1,2 +2,2
Ouvrages 72 125,3 0,0 0,0 +0,5
  • (1) Le remboursement de la TICPE (ex TIPP) au titre de l’année 2012 est intégré par anticipation dans l’indice
  • Sources : Insee - SSP (Ministère chargé de l'Agriculture)