Les prix agricoles à la production augmentent en marsIndices des prix agricoles (IPPAP, IPAMPA) - mars 2014

En mars, les prix de production des produits agricoles augmentent (+1,7 % par rapport à février) ; sur un an ils baissent de 4,2 %.

En mars, les prix de production des produits agricoles augmentent (+1,7 % par rapport à février) ; sur un an ils baissent de 4,2 %.

Le prix des céréales croît sensiblement en mars (+5,5 %). Les marchés ont réagi aux tensions géopolitiques entre la Russie et l’Ukraine. Ils ont intégré la possibilité de perturbations dans les échanges internationaux de céréales, dont ces deux pays sont grands producteurs.

Cereales – Prix de production des céréales

  • Source : INSEE

Le prix des oléagineux, porté par celui du colza - principale graine oléagineuse cultivée en France - croît en mars (+5,7 %). Les tensions commerciales sur le soja et l’huile de palme entraînent une hausse du prix du colza, dont les usages sont similaires. Conjuguée à une demande asiatique importante, l’offre de soja pâtit de la baisse de rendements au Brésil et de problèmes logistiques en Argentine, tandis que la sécheresse raréfie l’huile de palme en Malaisie.

Le prix de l’ensemble des vins augmente de 13,3 % sur un an (et de 21,3 % pour les vins d’appellation), en lien avec la diminution des récoltes depuis deux ans.

Le prix de la pomme de terre diminue significativement par rapport à l’année dernière (-27,9 %). Il s'agit d'un retour à la normale : l’avant-dernière récolte en 2012 avait été très faible en Europe du Nord-Ouest.

Le prix des fruits frais décroît en glissement annuel (–19,3 %). Les prix de la pomme et de la poire diminuent, leurs productions ayant augmenté en 2013. Le prix de la fraise décroît également : la chaleur et la lumière, plus présentes en ce début de saison que l’an dernier, ont permis d’accroître la production.

Legumes – Prix de production des légumes frais

Le prix des légumes frais chute en glissement annuel (–23,2 %). Les températures clémentes ont permis en effet d’accélérer les récoltes de poireau et de laitue, saturant la demande. Et le chou-fleur s’écoule difficilement malgré une offre réduite en raison des intempéries : les débouchés sont faibles aussi bien vers le frais que vers le surgelé.

Porcins – Prix de production des porcins et des gros bovins

En données corrigées des variations saisonnières, le prix des animaux diminue légèrement en mars (-0,4 %). Le prix du porc chute de près de 8 % en trois mois en raison de l’embargo sanitaire de la Russie bloquant les exportations de l’UE vers ce pays. Le prix du lait bondit sur un an (+16,3 %) du fait de la forte demande internationale en produits transformés.

Tab1 – Indice des prix des produits agricoles à la production (IPPAP)

base 100 en 2010
Indice des prix des produits agricoles à la production (IPPAP)
Variation en % sur
poids mars 2014 un mois 3 mois un an
brut CVS CVS brut
Indice général 1000 119,0 +1,7 +0,3 –4,2
sauf fruits et légumes 900 121,4 +1,5 +0,8 –2,7
Produits végétaux (sauf fruits et légumes) 503 122,9 +2,9 +1,0 –6,0
Céréales 188 121,1 +5,5 +0,5 –15,3
dont blé tendre 112 124,1 +6,9 +0,4 –14,1
maïs 41 108,8 +4,6 +1,3 –20,6
Pommes de terre 26 133,9 /// /// –27,9
Vins 177 131,3 +1,7 +3,9 +13,3
dont vins d'appellation 84 142,3 +2,9 +6,8 +21,3
vins avec IGP et sans IG 23 132,2 +0,4 +1,5 +6,7
Oléagineux 49 107,4 +5,7 +7,6 –16,8
Produits de l'horticulture 30 104,4 –0,2 –0,3 –3,7
Autres produits végétaux 33 118,3 +0,5 +3,0 –0,9
Légumes et fruits (1) 100 97,3 /// /// –18,8
dont légumes frais 53 84,5 /// /// –23,2
fruits frais 35 109,7 /// /// –19,3
Productions animales 397 119,6 –0,2 +0,5 +2,1
Animaux 235 119,0 –0,4 –2,2 –5,3
dont gros bovins 96 124,9 –0,5 –0,4 –4,5
veaux 26 115,2 –0,6 +1,0 +0,7
porcins 54 113,8 –0,7 –7,9 –9,1
ovins 10 114,7 +1,3 –2,7 +4,8
volailles 46 115,4 –0,2 –1,3 –7,7
dont poulets 28 115,2 –0,3 –1,4 –7,8
Lait 147 121,2 0,0 +5,6 +16,3
dont lait de vache (2) 137 122,4 0,0 +6,0 +17,0
Œufs 15 115,4 +2,8 –5,9 +0,8
  • (1) Y compris légumes pour l'industrie de transformation
  • (2) L’indice CVS du lait de vache a été reconduit en mars par rapport à février
  • Sources : INSEE - SSP (ministère chargé de l'Agriculture)

Le prix d’achat des moyens de production croît en mars.

Le prix des consommations intermédiaires progresse globalement en mars (+0,2 %). Sur un an, les prix des aliments pour animaux et des engrais ont diminué de près de 10 %. Le prix des investissements augmente également (+0,4 %) en mars.

Moyens_prod – Prix d'achat des moyens de production agricole

Tab2 – Indice des prix d'achat des moyens de production agricole (IPAMPA)

Base 100 en 2010
Indice des prix d'achat des moyens de production agricole (IPAMPA)
poids mars variation en % sur
2014 un mois 3 mois un an
Indice général 1000 113,0 +0,2 +0,7 –2,8
Consommations intermédiaires 764 115,0 +0,2 +0,6 –3,9
Énergie (1) 100 117,0 –1,5 –3,1 –3,6
Semences et plants 57 109,3 +0,5 +0,9 +1,2
Engrais et amendements 92 118,3 +1,6 +5,4 –9,0
Produits de protection des cultures 78 100,6 +0,6 +0,3 +0,7
Aliments des animaux 205 126,1 +0,3 +0,4 –8,3
Produits et services vétérinaires 43 110,6 0,0 +0,7 +2,7
Matériel et petit outillage 17 108,3 –0,4 –0,8 +0,1
Entretien et réparation du matériel 67 111,2 0,0 +1,8 +2,9
Entretien et réparation des bâtiments 9 106,8 +0,2 0,0 –0,2
Frais généraux 97 101,7 0,0 +0,1 –0,2
Biens d'investissement 236 107,0 +0,4 +0,8 +1,0
Matériel 186 107,1 +0,5 +0,8 +1,6
dont tracteurs 79 107,6 +0,8 +0,9 +1,3
matériel et machines de culture 36 108,4 +0,5 +1,9 +3,2
matériel et machines de récolte 42 107,2 +0,2 +0,3 +1,7
véhicules utilitaires 18 103,2 –0,1 +0,1 +0,8
Ouvrages 50 106,7 +0,2 +0,6 –1,2
  • (1) Le remboursement de la TICPE (ex TIPP) au titre de l’année 2014 est intégré par anticipation dans l’indice.
  • Sources : INSEE - SSP (ministère chargé de l'Agriculture