En juillet 2011, les prix agricoles à la production diminuentIndices des prix agricoles (IPPAP, IPAMPA) - juillet 2011

En juillet, les prix agricoles à la production baissent de 0,8 % par rapport à juin et augmentent de 12,1 % sur un an.

En juillet, les prix agricoles à la production baissent de 0,8 % par rapport à juin et augmentent de 12,1 % sur un an.

Le prix des céréales diminue sensiblement en juillet (–8,1 %), tout en se maintenant à un niveau élevé. Le blé tendre du bassin de la mer Noire, récolté à partir de juillet, est compétitif et pèse ainsi sur les prix des céréales provenant d’autres pays. Les pluies aux États-Unis ont rassuré quant aux récoltes de maïs. Par ailleurs, du fait de la montée générale de l’aversion au risque, les marchés financiers se sont reportés partiellement vers des valeurs moins volatiles que les matières premières agricoles.

Cereales – Prix de production des céréales

Le prix des oléagineux diminue également (-5,6 %). Des récoltes abondantes en Europe et dans le bassin de la mer Noire font chuter le prix du tournesol. Le prix du vin augmente légèrement (+1,1 %) notamment celui des vins de qualité.

Le prix des fruits frais est plus bas ce mois-ci que l’année dernière à la même période (–9,1 %). Les abricots, pêches et nectarines ont été moins consommés que d’habitude, en raison du temps maussade. La poire d’été s’est commercialisée en avance cette année, trop prématurément au regard des habitudes de consommation.

Legumes – Prix de production des légumes frais

Le prix des légumes frais diminue également en juillet en glissement annuel (–13,3 %). Les prix de la tomate et du concombre chutent sous l’effet de conditions météorologiques peu favorables à leur consommation. En revanche, le prix de la courgette augmente, la récolte étant freinée par des températures fraîches.

Porcins – Prix de production des porcins et des gros bovins

En données corrigées des variations saisonnières, le prix des animaux augmente faiblement en juillet (+0,2 %). Le prix des bovins se redresse : les abattages sont moins nombreux qu’en juin lorsque la sécheresse avait conduit les éleveurs à vendre un grand nombre de bêtes. En revanche, le prix des porcins continue de baisser sous l’effet d’une demande peu dynamique et d’une concurrence intra-européenne accrue.

Le prix de la volaille croît nettement sur un an, conséquence de l’augmentation du prix des céréales. Le prix des œufs augmente fortement, la mise aux normes des bâtiments ayant induit une diminution des capacités de production.

Tab1 – Indice des prix des produits agricoles à la production (IPPAP)

100 = 2005
Indice des prix des produits agricoles à la production (IPPAP)
Variation en % sur
poids juil 2011 un mois 3 mois un an
brut CVS CVS brut
Indice général 1000 129,3 –0,8 –2,4 +12,1
sauf fruits et légumes 878 132,5 –1,0 –2,0 +15,5
Produits végétaux (sauf fruits et légumes) 417 146,2 –3,3 –4,6 +18,3
Céréales 115 197,9 –8,1 –11,4 +28,5
dont blé tendre 63 197,0 –10,1 –19,0 +19,4
maïs 27 191,6 –7,5 –7,3 +35,0
Pommes de terre 19 169,1 /// /// +44,6
Vins 161 122,5 +1,1 +1,9 +8,5
de qualité 140 121,2 +1,6 +1,3 +7,5
autres vins 21 131,1 –1,4 +5,2 +15,4
Oléagineux 28 200,3 –5,6 –5,7 +26,2
Produits de l'horticulture 51 102,4 +1,1 +5,4 +4,2
Autres produits végétaux 43 102,4 +0,5 +1,9 +11,1
Légumes et fruits (1) 122 106,4 /// /// –10,9
dont légumes frais 61 99,7 /// /// –13,3
fruits frais 39 121,7 /// /// –9,1
Productions animales 461 120,1 +1,7 +1,2 +12,5
Animaux 286 113,1 +0,2 –2,8 +9,1
dont gros bovins 108 104,3 +1,9 +0,7 +6,6
veaux 29 114,6 +1,9 +2,9 +6,4
porcins 64 107,1 –2,0 –15,6 +4,1
ovins 14 110,9 –2,7 –0,3 +6,3
volailles 59 139,5 –0,1 +0,5 +18,8
dont poulets 26 138,5 +0,1 +1,2 +18,9
Lait 159 127,0 - +3,3 +11,6
dont lait de vache 148 128,7 - +3,5 +12,6
Œufs 13 186,5 +51,9 +57,8 +110,9
  • (1) Y compris légumes pour l'industrie de transformation
  • (2) Le prix CVS du lait de vache a été reconduit en juillet par rapport à juin
  • Sources : Insee - SSP (ministère chargé de l'Agriculture)

Le prix d’achat des moyens de production agricole augmente légèrement en juillet.

Le prix des consommations intermédiaires est en légère augmentation en juillet par rapport à juin, en raison notamment de la hausse du prix de l’énergie. Les prix des engrais et des aliments pour animaux augmentent sensiblement sur un an. La hausse des tarifs des services postaux accroît les frais généraux. Le prix des investissements est stable.

Moyens_prod – prix d'achat des moyens de production agricole

Tab2 – Indice des prix d'achat des moyens de production agricole (IPAMPA)

100=2005
Indice des prix d'achat des moyens de production agricole (IPAMPA)
poids juil 2011 variation en % sur
un mois 3 mois un an
Indice général 1000 126,9 +0,2 –0,1 +10,4
Biens de consommation courante 758 129,5 +0,3 –0,2 +12,9
Énergie (1) 84 146,4 +1,3 –3,4 +25,5
Semences 51 112,8 0,0 +0,2 +0,5
Engrais et amendements 92 157,4 +0,3 +0,1 +23,8
Produits de protection des cultures 77 105,9 –0,1 +0,2 –0,7
Aliments des animaux 189 142,3 –0,2 +0,1 +24,8
Produits et services vétérinaires 38 114,7 +0,1 +0,6 +2,6
Petit matériel et outillage 14 111,0 +0,5 +1,7 +4,3
Entretien et réparation de matériel 56 125,7 +0,1 +0,4 +2,3
Entretien et réparation des bâtiments 9 121,1 0,0 0,0 +2,7
Frais généraux 149 111,8 +0,6 +0,5 +1,4
Biens d'investissement 242 118,6 0,0 +0,1 +2,6
Matériel 170 115,6 0,0 +0,2 +1,8
dont tracteurs 71 112,2 0,0 0,0 +2,2
matériel et machines de culture 36 120,2 0,0 +0,8 +2,8
matériel et machines de récolte 37 115,7 0,0 +0,2 +1,2
véhicules utilitaires 16 111,5 0,0 –0,1 +0,2
Ouvrages 72 125,7 0,0 0,0 +4,6
  • (1) En 2011, l'indice n’intègre pas de remboursement aux agriculteurs de 5 centimes par litre de fioul de la TICPE, mesure qui affecte les années antérieures mais est d’habitude votée en décembre au moment de la loi de finances rectificative.
  • Source : Insee - SSP