Comptes nationaux trimestriels - résultats détaillés – 1er trimestre 2009Comptes nationaux trimestriels - résultats détaillés (PIB) - 1er trimestre 2009

Au premier trimestre 2009, le produit intérieur brut (PIB) baisse de 1,2 % en volume (1). Les dépenses de consommation des ménages progressent légèrement (+0,2 % après +0,1 % au trimestre précédent). La formation brute de capital fixe (FBCF) totale recule de nouveau (-2,4 % après -2,5 %), à l’image de la FBCF des entreprises non financières (ENF) (-3,4 % après -2,8 %) et de la FBCF des ménages (-1,6 % après -2,6 %). La forte contraction du volume des échanges extérieurs se poursuit, qu’il s’agisse des exportations (-6,4 % après -4,7 % au quatrième trimestre 2008) ou des importations (-5,3 % après -3,2 %). Au total, le solde extérieur contribue pour -0,1 point à l’évolution du PIB ce trimestre (après une contribution de -0,3 point au trimestre précédent). Enfin, les variations de stocks contribuent pour -0,7 point à la croissance du PIB, comme au quatrième trimestre 2008.

Informations rapides
No 171
Paru le : 26/06/2009
Prochaine parution le : 22/09/2017 à 08h45 - deuxième trimestre 2017
Sommaire
  1. Commentaire
  2. Tableau

Commentaire

Au premier trimestre 2009, le produit intérieur brut (PIB) baisse de 1,2 % en volume (1). Les dépenses de consommation des ménages progressent légèrement (+0,2 % après +0,1 % au trimestre précédent). La formation brute de capital fixe (FBCF) totale recule de nouveau (-2,4 % après -2,5 %), à l’image de la FBCF des entreprises non financières (ENF) (-3,4 % après -2,8 %) et de la FBCF des ménages (-1,6 % après -2,6 %). La forte contraction du volume des échanges extérieurs se poursuit, qu’il s’agisse des exportations (-6,4 % après -4,7 % au quatrième trimestre 2008) ou des importations (-5,3 % après -3,2 %). Au total, le solde extérieur contribue pour -0,1 point à l’évolution du PIB ce trimestre (après une contribution de -0,3 point au trimestre précédent). Enfin, les variations de stocks contribuent pour -0,7 point à la croissance du PIB, comme au quatrième trimestre 2008.

Le taux de marge des ENF augmente de 0,4 point à 37,5 %. Le pouvoir d’achat du revenu disponible brut des ménages ralentit, à +0,4 % (après +1,0 % au quatrième trimestre 2008).

(1) Les volumes sont mesurés aux prix de l’année précédente, chaînés et sont corrigés des variations saisonnières et des effets des jours ouvrables.

Tableau

Tableau 1 – Ressources et emplois de biens et services aux prix de l'année précédente chaînés (cvs-cjo)

évolutions en %
Ressources et emplois de biens et services aux prix de l'année précédente chaînés (cvs-cjo)
T2 2008 T3 2008 T4 2008 T1 2009 2008 2009 acquis
Produit Intérieur Brut -0,4 -0,2 -1,4 -1,2 0,3 -2,5
Importations -1,0 0,3 -3,2 -5,3 0,6 -7,7
Dépenses de consommation des ménages 0,0 0,1 0,1 0,2 0,9 0,4
Dépenses de consommation des administrations publiques 0,3 0,6 0,3 0,0 1,1 0,6
Formation Brute de Capital Fixe (FBCF) totale -1,5 -1,1 -2,5 -2,4 0,4 -5,1
dont ENF -1,5 -0,3 -2,8 -3,4 2,4 -5,9
Ménages -1,3 -2,8 -2,6 -1,6 -1,4 -5,3
APU -3,0 -1,3 -1,6 -0,8 -4,5 -3,4
Exportations -2,4 -0,3 -4,7 -6,4 -0,5 -10,4
Contributions
Demande intérieure hors stocks (2) -0,2 0,0 -0,4 -0,4 0,9 -0,8
Variations de stocks (2) 0,2 0,0 -0,7 -0,7 -0,3 -1,2
Commerce extérieur -0,4 -0,2 -0,3 -0,1 -0,3 -0,5
Comptes des entreprises non financières (3)
Entreprises non financiéres
Prix et coûts de production (variations en %)
Prix de production 1,3 0,8 -1,2 -1,1 3,5 -1,3
Coût unitaire total 1,6 0,8 -1,2 -1,7 3,4 3,4
dont coût salarial unitaire 1,3 0,9 3,2 0,8 3,3 4,0
dont Salaire par tête (+) 0,7 0,7 1,0 -0,5 3,1 0,7
Productivité (-) -0,7 -0,2 -2,4 -1,5 -0,3 -3,5
Sociétés non financiéres
Principaux ratios (en %)
Charges salariales (en % de la VA) 65,1 65,1 66,2 65,9 65,2
Taux de marge 31,3 31,3 30,2 30,5 31,2
Taux d'investissement (FBCF en % de la VA) 21,5 21,5 21,0 20,5 21,3
Taux d'épargne (en % de la VA) 12,6 12,7 13,1 13,4 13,0
Taux d'autofinancement (épargne/FBCF) 58,7 59,1 62,2 65,3 60,9
Comptes des ménages évolution en %
Revenu disponible brut (RDB) 0,5 0,4 0,4 0,0 3,4 0,7
dont salaires bruts (+) 0,7 0,5 0,3 -0,7 3,3 -0,1
dont prestations sociales en espèces (+) (4) 0,7 1,3 1,1 0,7 3,5 2,3
dont EBE des entrepreneurs individuels (+) 0,7 0,4 -1,3 0,7 4,1 0,1
dont cotisations des salariés et non salariés (-) 0,6 0,4 0,3 -0,8 2,0 -0,2
dont impôts sur le revenu et le patrimoine (-) 1,9 2,8 -0,3 -0,9 4,6 0,7
Pouvoir d'achat du RDB -0,4 0,0 1,0 0,4 0,6 1,1
Taux d'épargne (épargne/RDB, en %) 15,1 15,0 15,8 15,9 15,3
  • (1) acquis (variation annuelle dans l'hypothèse où la variable considérée reste au niveau atteint lors du dernier trimestre connu ; il s'agit d'une mesure de l'impact des évolutions passées, et non d'une prévision).
  • (2) Les stocks sont y compris acquisitions nettes d'objets de valeurs
  • (3) SNF + EINF
  • (4) autres que transferts sociaux en nature.
  • Source : Insee