Deux tiers des ménages haut-normands se composent d'une ou deux personnes

Jean-Michel Malet

Depuis 1968, la taille des ménages métropolitains (défini comme l'ensemble des habitants d'un même logement), appelée aussi nombre moyen d'occupants par résidence principale, est passée de 3,1 à 2,3 personnes. Cela représente une personne de moins par logement en 40 ans. La taille des ménages haut-normands ne fait pas exception et s'établit également à 2,3 personnes aux derniers résultats du recensement de la population.

Brèves d'Aval
No 50
Paru le : 28/06/2012