En 2010, l'Eure perd près de 600 emplois alors que la Seine-Maritime en gagne 200

Éric DÉON

Au 31 décembre 2010, la Haute-Normandie compte 710 500 emplois : 657 700 salariés et 52 800 non salariés, soit une stabilisation de l'emploi salarié et une baisse de 0,4 % de l'emploi non salarié par rapport à 2009. Avec une dégradation de 0,1 % de l'emploi total sur un an contre +0,5 % au niveau national, la Haute-Normande se situe parmi les cinq régions perdant de l'emploi en 2010. L'industrie (- 4 000), la construction (- 800) et l'agriculture (- 600) perdent des emplois. Le tertiaire en crée 5 000 (4 600 dans le marchand, 400 dans le non marchand). L'Eure détruit près de 600 emplois alors que la Seine-Maritime en génère 200.

Brèves d'Aval
No 51
Paru le : 05/08/2012