Recensement de la population 2006 : la population haut-normande croît en dehors des villes

Damien BARTHELEMY

Dans un contexte national de croissance soutenue de la population, la population de la Haute-Normandie à l'image des régions d'un grand quart nord-est progresse à un rythme modéré. Recul du solde naturel et nombre de départs supérieur à celui des arrivées se conjuguent : la population régionale croît donc sensiblement moins qu'en moyenne nationale (0,2 % contre 0,7 %). La population du département de l'Eure progresse de façon soutenue. A l'opposé, le département de la Seine-Maritime ne gagne que peu d'habitants. Le littoral, en particulier les villes portuaires, est peu attractif. Globalement dans la région, les villes de plus de 5 000 habitants perdent des résidents, tandis que les plus petites communes (moins de 1 000 habitants) connaissent une croissance démographique supérieure à 1 % par an.

Brèves d'Aval
No 6
Paru le : 01/01/2009