Le Cône de l'innovation : un espace économique francilien en mouvement

Insee Ile-de-France et Conseil général de l'Essonne

Fin 2003, le Cône de l'innovation rassemble un établissement francilien sur dix et 16,5 % de l'emploi salarié régional. Depuis 1993, le nombre d'établissements de ce territoire a peu diminué, tandis que l'emploi salarié, en net recul, résistait mieux qu'en Ile-de-France. Au-delà de ces évolutions quantitatives, le parc d'établissements s'est considérablement modifié. Le secteur tertiaire, déjà dominant, s'est renforcé, notamment avec les services aux entreprises et aux particuliers. Le commerce se replie, mais de façon moins marquée qu'à l'échelle régionale et reste la première activité économique du Cône. En parallèle, le dynamisme du Cône de l'innovation s'exprime notamment à travers un perpétuel et important renouvellement du parc d'établissements et, dans une moindre mesure, de l'emploi salarié. La création d'établissements est le moteur essentiel du dynamisme du tissu productif d'un territoire. Bénéficiant d'un niveau de créations proche de la moyenne régionale en 2003, le Cône de l'innovation a connu un ralentissement des créations d'établissements entre 1993 et 2003, nettement plus marqué qu'à l'échelle régionale.

Dossiers : Regards sur... et dossiers thématiques
Paru le : 07/03/2009