Bilan économique 2009 : la Lorraine dans la crise

Insee Lorraine et SSM

Au premier semestre 2009, l’économie mondiale entre en récession à la suite de la crise financière de l’automne 2008. Le choc récessif est d’une ampleur telle qu’aucune des grandes zones économiques n’est épargnée, les échanges commerciaux mondiaux se contractant de plus de 10%. Dans les pays émergents s’opère un véritable coup de frein sur la croissance. Dans les économies avancées, le tribut payé est considérable : la forte contraction de la production et le gel des investissements ont entraîné des suppressions massives d’emplois. Au second semestre 2009, bien que l’économie mondiale ait renoué avec la croissance, les séquelles laissées par la crise seront profondes et durables. Outre les effets sur l’activité économique, la crise contribue à la dégradation des comptes publics, les déficits atteignant des niveaux qui risquent de compromettre la reprise pressentie, surtout dans la zone euro. Dans ce contexte, la Lorraine est particulièrement exposée. Au total, l’emploi salarié marchand lorrain baisse de 2,8% en 2009, soit une perte nette de plus de 14 000 emplois. Même le travail frontalier à destination du Luxembourg, dynamique ces dernières années, marque le pas. En Lorraine, près de la moitié des suppressions d’emplois l’ont été dans le secteur industriel, encore important dans l’appareil productif régional. Selon une enquête de la Banque de France, le chiffre d’affaires a reculé de plus de 15% dans ce secteur confronté à la baisse de la demande mondiale.

Economie Lorraine
No 226-27
Paru le : 28/06/2010