Écoscopie de la Meuse

Insee Lorraine

La Meuse présente le caractère rural le plus marqué de Lorraine. L'agriculture qui occupe 9% des actifs repose sur les grandes cultures, la production de viande bovine et la production laitière, mais reste fortement dépendante des aides liées à la PAC. La forêt renommée pour ses feuillus est source de revenus importants pour les communes. Un artisanat porteur d'emplois y côtoie un tissu industriel composé de PME et de groupes de renom. Mais l'emploi salarié baisse, y compris dans les secteurs industriels qui font la spécificité du département. Bar-le-Duc et Verdun affirment leur pouvoir d'attraction commerciale, tout en s'appuyant sur des fonctions administratives pour la première et hospitalières pour la seconde. L'armée continue de jouer un rôle non négligeable dans la vie économique locale. Le tourisme, basé sur un espace naturel protégé et sur le tourisme de mémoire, conserve des potentiels de croissance. Avec 192 700 habitants en 2004, et après des années de baisse, la population s'est stabilisée. Pour autant, à une façade Est placée désormais sous les influences de Toul-Nancy, Metz-Thionville, et depuis peu du Luxembourg, s'oppose une frange Ouest en dépression démographique. À l'heure où le vieillissement de la population se profile, les conditions d'amarrage à la zone de croissance métropolitaine constituent un enjeu d'importance pour l'avenir du département.

Economie Lorraine
No HS 6
Paru le : 01/12/2006