Regards sur la parité en Picardie : Chapitre Population - Personnes seules

Yvonne PÉROT, Joël DEKNEUDT, Patrick LE SCOUEZEC, Jean-Louis REBOUL, Patricia Antoine, Virginie BONDUAEUX, Anne EVRARD, Anne-Claire HUYGEN, Gwenaëlle RIMAJOU, Guillaume VAN ASTEN

Les années de vie gagnées depuis 1990 sont principalement des années vécues seul. Les ruptures deviennent plus fréquentes, les remises en couple aussi et l'union libre continue à se développer aux dépens du mariage. La part des personnes vivant en couple a diminué à chaque âge entre 25 et 60 ans. À l'inverse, elle a augmenté après 61 ans chez les femmes et après 75 ans chez les hommes : avec la progression de l'espérance de vie, les personnes âgées sont moins fréquemment veuves. Les Picards résident moins souvent seuls que les Français : ils s'installent en couple plus tôt, et sont plus nombreux à vivre à deux jusqu'à 75 ans. Une femme sur huit vit seule Un Picard sur neuf vit seul, soit plus de 220 000 personnes. Les femmes sont plus nombreuses à se trouver dans cette situation : une femme sur huit (soit 130 000 femmes) et un homme sur dix (soit 90 000 hommes) vivent seuls. Vivre seul peut résulter d'un choix de vie ou être la conséquence d'un événement familial : fin d'études, rupture d'union, départ des enfants d'une famille monoparentale, décès du conjoint lorsque le couple vivait sans enfant. La proportion de personnes seules dans la population progresse donc avec l'âge : si entre 30 et 49 ans elle concerne à peine une personne sur dix, elle touche presque une personne sur six entre 55 et 59 ans et une sur trois au-delà de 75 ans.

Insee Picardie Dossier
Paru le : 24/10/2013