Y être et ne pas y être né, telle est la situation de près d'un million d'habitants des Pays de la Loire

David MARTINEAU

985 000 : c'est le nombre d'habitants qui résident dans les Pays de la Loire sans y être nés. Ils représentent un peu plus de 28 % de la population régionale. Cette proportion est relativement modeste au regard de ce que connaissent d'autres régions françaises, notamment dans le sud de la France.

Parmi les départements de la région, c'est en Vendée et en Loire-Atlantique que culmine la proportion de ceux qui n'y sont pas nés parmi ceux qui y résident (respectivement 43 % et 39 %).

Faits et Chiffres
No 443
Paru le : 17/01/2012

La région des Pays de la Loire compte un peu plus de 28 % de ses résidents nés dans une autre région française ou à l'étranger. Cette proportion est assez modeste si on la compare à ce que connaissent les régions du sud de la France (cela concerne près d'un habitant sur deux du Languedoc-Roussillon).

Figure 1 – Top 10 des lieux de naissance des habitants venus d'ailleurs

Top 10 des lieux de naissance des habitants venus d'ailleurs
Région du lieu de naissance  Nombre d'habitants
Île-de-France 221 000
Bretagne 151 000
Étranger 141 000
Basse-Normandie 75 000
Poitou-Charentes 75 000
Centre 69 000
Nord-Pas-de-Calais 37 000
Haute-Normandie 27 000
Rhône-Alpes 22 000
Picardie 21 000
  • Source : Insee, Recensement de la population (RP) 2008.

Des Franciliens et des Bretons

En Pays de la Loire, 985 000 habitants, de tous âges, résident dans la région sans y être nés. Avec 221 000 personnes nées en Île-de-France et plus de 151 000 nées en Bretagne, ces deux régions s'imposent comme étant des territoires d'échanges avec les Pays de la Loire, car ce sont aussi les deux régions dans lesquelles les personnes natives des Pays de la Loire qui n'y résident pas sont aujourd'hui les plus nombreuses.

Les personnes nées à l'étranger, qu'elles soient françaises ou non, se positionnent juste après : elles sont 140 000 et représentent 4 % de la population régionale. Logiquement, les natifs des régions voisines de Basse-Normandie et de Poitou-Charentes leur emboîtent le pas.

Plus de la moitié des habitants des Pays de la Loire qui n'y sont pas nés sont des personnes en âge de travailler. Ces 510 000 actifs venus d'ailleurs représentent 31 % des actifs de la région. De nouveau, les Franciliens, les Bretons et les personnes nées à l'étranger fournissent les plus gros contingents. Hormis ces actifs, la région compte 225 000 retraités nés hors de la région. Ils représentent 28 % de l'ensemble de la catégorie en Pays de la Loire.

Figure 2 – Plus d'un demi-million d'actifs venus d'ailleurs

Plus d'un demi-million d'actifs venus d'ailleurs
Ensemble des résidents nés en dehors de la région 985 000 28 % des habitants
dont
Actifs 510 000 31 % des actifs
Retraités 225 000 28 % des retraités
  • Source : Insee, Recensement de la population (RP) 2008.

Les départements accueillent largement leurs "voisins"

En Loire-Atlantique, 492 000 habitants ne sont pas nés dans le département. Ils sont en premier lieu nés à l'étranger (59 000), puis issus des départements voisins (45 000 nés dans le Maine-et-Loire, 40 000 en Vendée et 32 000 en Ille-et-Vilaine) et enfin de région parisienne (30 000 habitants sont nés à Paris).

Concernant le département de Maine-et-Loire, 274 000 de ses habitants n'y sont pas nés. Ils sont principalement natifs des autres départements des Pays de la Loire (42 000 personnes nées en Loire-Atlantique, 17 000 dans la Sarthe comme en Mayenne et 13 000 en Vendée). Viennent ensuite les habitants nés à l'étranger, soit 32 000 personnes. Les résidents nés dans les départements d'Île-de-France sont relativement peu nombreux (13 000 nés à Paris et 6 000 dans les Hauts-de-Seine).

En Vendée, 266 000 habitants sont nés en dehors du département. Là encore, les départements voisins prédominent avec 47 000 personnes nées dans le Maine-et-Loire, 40 000 en Loire-Atlantique, 16 000 dans les Deux-Sèvres et 10 000 en Charente-Maritime. Les habitants nés à l'étranger sont, pour leur part, seulement 17 000, suivis des habitants de la région parisienne (15 000 nés à Paris).

En Sarthe, 193 000 habitants ne sont pas nés dans le département. Ce sont les personnes habitant dans un département extérieur à la région, à savoir l'Orne (23 000), qui sont les plus nombreuses, suivies les personnes nées à l'étranger, qui comptent pour 22 000, et les Parisiens (14 000). Viennent ensuite les natifs des départements de Maine-et-Loire (13 000) et de la Mayenne (13 000). Les personnes nées en Loire-Atlantique sont peu nombreuses en Sarthe (5 000).

Pour conclure, la Mayenne compte 108 000 habitants qui ne sont pas nés dans le département. Les départements limitrophes prédominent avec 16 000 habitants nés en Ille-et-Vilaine, 12 000 en Sarthe et 11 000 dans l'Orne, suivis par les personnes nées hors de France (10 000). Les habitants nés dans les départements du bassin parisien (Paris et Hauts-de-Seine notamment) sont relativement peu nombreux en Mayenne.

Figure 3 – Ils n'habitent pas leur région de naissance : Ile de France et Sud en tête

Part (en %)
Ils n'habitent pas leur région de naissance : Ile de France et Sud en tête
Régions Part des non natifs de leur région de résidence
Languedoc-Roussillon 49,2
Provence-Alpes-Côte d'Azur 47,4
Guyane 44,3
Île-de-France 43,9
Corse 42,1
Centre 40,7
Midi-Pyrénées 40,1
Aquitaine 37,7
Limousin 37,1
Bourgogne 36,1
Poitou-Charentes 34,5
Picardie 34,3
Rhône-Alpes 33,3
Auvergne 32,5
Franche-Comté 28,2
Alsace 28,1
Pays de la Loire 28,1
Haute-Normandie 28,0
Champagne-Ardenne 27,9
Basse-Normandie 26,2
Bretagne 25,9
Lorraine 23,3
Guadeloupe 17,7
La Réunion 15,4
Martinique 14,8
Nord-Pas-de-Calais 13,4
  • Source : Insee, recensement de la population (RP) 2008.

Figure 3 – Ils n'habitent pas leur région de naissance : Ile de France et Sud en têtePart des personnes qui ne sont pas nées dans leur région actuelle de résidence

Définitions

Résident : individu, quelle que soit sa nationalité, dont le domicile principal se situe sur le territoire français, à l'exception des fonctionnaires et militaires étrangers en poste en France.

Population active : la population active au sens du recensement de la population comprend les personnes qui déclarent :

- exercer une profession (salariée ou non) même à temps partiel ;

- aider une personne dans son travail (même sans rémunération) ;

- être apprenti, stagiaire rémunéré ;

- être chômeur à la recherche d'un emploi ou exerçant une activité réduite ;

- être étudiant ou retraité mais occupant un emploi ;

- être militaire du contingent (tant que cette situation existait).

Cette population correspond donc à la population active occupée à laquelle s'ajoutent les chômeurs en recherche d'emploi et les militaires du contingent tant que cette situation existait.

Pour en savoir plus

Publications Insee Pays de la Loire :

Population légale 2009 de Loire-Atlantique : le dynamisme démographique se poursuit - Insee Pays de la Loire, Infostats n° 437, décembre 2011 -

Population légale 2009 en Maine-et-Loire : une croissance modérée - Insee Pays de la Loire, Infostats n° 438, décembre 2011 -

Population légale 2009 en Mayenne : une croissance démographique modérée - Insee Pays de la Loire, Infostats n° 439, décembre 2011 -

Population légale 2009 en Sarthe : une croissance démographique modérée - Insee Pays de la Loire, Infostats n° 440, décembre 2011 -

Population légale 2009 en Vendée : l'attractivité se poursuit - Insee Pays de la Loire, Infostats n° 441, décembre 2011 -

La population immigrée en Pays de la Loire - Insee Pays de la Loire, Infostats n° 429, décembre 2011 -

Les cartes interactives région de naissance, région de domicile figurent sur www.insee.fr, rubrique Thèmes.