La situation familiale influence fortement l'activité des femmes

Maryse Aguer

Le Limousin fait traditionnellement partie des régions où les femmes de 25 à 49 ans sont les plus présentes sur le marché du travail. Toutefois, comme en France, la situation familiale et le nombre d'enfants influencent fortement leur taux d'activité. En particulier, dans les familles comportant plus de deux enfants, les mères sont beaucoup moins souvent actives. Quant aux seniors, leur présence sur le marché du travail est inférieure, en Limousin, à la moyenne nationale.

Publication électronique
No 14
Paru le : 01/10/2008

En Limousin, au 1er juillet 2005, 315 600 personnes âgées de 15 à 64 ans (parmi les personnes vivant en ménages ordinaires, c'est-à-dire hors communautés) sont considérées comme actives, c'est-à-dire déclarent occuper un emploi ou en rechercher un. Parmi l'ensemble des personnes de cette tranche d'âge, le taux d'activité est ainsi égal à 71 %.

Les seniors, ainsi que les plus jeunes, sont moins présents sur le marché du travail que la moyenne nationale. En Limousin, le taux d'activité des personnes âgées de 55 à 64 ans est inférieur de 3,3 points au taux de l'ensemble de la France métropolitaine. Le déficit atteint 5 points pour les seuls hommes de cette tranche d'âge. Chez les plus jeunes, la différence est moins marquée. Le taux d'activité des personnes de moins de 25 ans est inférieur d'à peine un point au taux national.

Si l'on se limite aux personnes de 25 à 49 ans, qui comprennent la majorité des parents de jeunes enfants, la présence sur le marché du travail varie nettement entre les hommes et les femmes et, pour ces dernières, selon le nombre d'enfants.

Figure 1 – Les femmes limousines plus actives que la moyenne nationale et les hommes moins

  • Source : Insee - Enquêtes annuelles de recensement de 2004 à 2007 - Exploitation principale

La composition de la famille influe sur l'activité des femmes

En Limousin, le taux d'activité des femmes de 25 à 49 ans est supérieur de 2 points au taux d'activité féminin national. L'activité féminine est traditionnellement intense en Limousin. Une faible fécondité, des revenus familiaux modestes et la présence d'un secteur industriel manufacturier très féminisé (porcelaine, cuir, textile) font partie des éléments qui expliquent cette caractéristique.

Figure 2 – En limousin, depuis au moins 40 ans, les femmes sont plus actives que la moyenne nationale

  • Source : Insee - Recensement de la population de 1962 à 1999 - Enquêtes annuelles de recensement de 2004 à 2007

Néanmoins, le taux d'activité féminin en Limousin est inférieur de sept points à celui des hommes. Les femmes seules ou celles ayant un seul enfant mineur sont les plus actives. Celles en couple sans enfant sont légèrement moins présentes sur le marché du travail. L'activité diminue un peu avec deux enfants, et surtout à partir du troisième : avec trois enfants ou plus, seulement deux femmes sur trois en couple sont actives. Les mères de famille monoparentale sont trois sur quatre à êtres actives dans ce cas.

Figure 3 – Parmi les couples avec trois enfants ou plus, deux tiers des mères sont actives

Parmi les couples avec trois enfants ou plus, deux tiers des mères sont actives
Taux d'activité, en %
Limousin France métropolitaine
Femmes (ensemble) 88 86
Femmes seules 91 93
Femmes avec enfants 87 84
Femmes en couple sans enfant 90 89
Femmes en couple avec enfants : ensemble 86 83
- 1 enfant 91 89
- 2 enfants 87 85
- 3 enfants ou plus 66 66
Mères de famille monoparentale : ensemble 90 89
- 1 enfant 93 92
- 2 enfants 91 89
- 3 enfants ou plus 73 73
  • Activité des personnes de 25 à 49 ans selon la situation familiale et le nombre d'enfants mineurs vivant au domicile (population des ménages)
  • Source : Insee - Enquêtes annuelles de recensement de 2004 à 2007 - Exploitation complémentaire

De façon générale, à nombre d'enfants égal, les mères de famille monoparentale sont proportionnellement plus nombreuses à être actives que les mères vivant en couple. Elles sont en effet seules à pouvoir apporter un revenu d'activité pour assurer la charge de leurs enfants.

L'âge de la mère, parce qu'il est corrélé à celui des enfants, est également déterminant. Les femmes de moins de trente ans avec deux enfants, ou de moins de trente-cinq ans avec trois enfants, ont généralement au moins un enfant en bas âge. Elles sont moins présentes que les autres sur le marché du travail.

Figure 4 – À tout âge, la présence d'un troisième enfant entraîne une moindre présence des mères sur le marché du travail

  • Source : Insee - Enquêtes annuelles de recensement de 2004 à 2007 - Exploitation complémentaire

En Limousin, les hommes de 25 à 49 ans vivant dans une famille comprenant des enfants, monoparentale ou non, sont actifs pour la quasi-totalité d'entre eux. Leur taux d'activité se monte à 98 %, valeur très proche du taux métropolitain. Le nombre d'enfant n'influence que très peu leur présence sur le marché du travail. Pour les hommes vivant seul ou bien en couple mais sans enfants, le taux d'activité est en revanche inférieur à la valeur nationale. Ceci contribue à ce que le Limousin fasse partie des régions où le taux d'activité de l'ensemble des hommes de 25 à 49 ans se situe en dessous du taux national.

Pour en savoir plus

Enquêtes annuelles de recensement 2004 à 2007, L’activité des femmes est toujours sensible au nombre d'enfants, Insee Première n°1171 - janvier 2008