Premières analyses des résultats du recensement 2006 sur la Haute-Normandie : Une région en manque d'attractivité

Damien BARTHELEMY

La Haute-Normandie fait partie des régions françaises qui comptent plus de départs que d'arrivées dans les mouvements migratoires avec le reste de la France. Si pour les jeunes les départs ne sont pas plus nombreux qu'ailleurs, les arrivées des autres régions sont insuffisantes pour les compenser. Les villes centres ont un rôle particulier dans ces flux : elles attirent les jeunes souvent pour leurs études mais ensuite elles voient les jeunes ménages s'éloigner vers la banlieue et surtout les territoires périurbains.