La CREA dans sa diversité territoriale

Julien DELAMARE, Jérôme FOLLIN, Nadine POULLAIN

Huitième structure intercommunale française, la CREA totalise près de 500 000 habitants, soit plus du quart de la population haut-normande. La présence de sept communes de plus de 20 000 habitants complète l'influence de la ville de Rouen, qui constitue le pivot de l'armature urbaine de l'agglomération. Le découpage du territoire en sept secteurs permet de rendre compte de la diversité interne de la communauté d'agglomération et de la complémentarité entre ces secteurs. La ville de Rouen constitue de loin le premier pôle d'emplois. Secteur le plus jeune, il se caractérise aussi par la diversité sociale de sa population et par une mobilité résidentielle importante, permise par un habitat locatif développé. Le Plateau Est, en croissance démographique régulière, et le secteur Seine-Austreberthe ont une fonction surtout résidentielle. Le Plateau Nord combine cette même vocation résidentielle (pour des populations favorisées) avec une fonction de pôle d'emploi très dynamique. Enfin, les secteurs de la Rive gauche, d'Elbeuf et de la Vallée du Cailly ont en commun un profil socio-démographique relativement équilibré. Leur parc d'habitat social est assez important et leur économie locale bien développée.

Publications grand public
Aval – No 120
Paru le : 31/10/2012