La mobilité professionnelle en Haute-Normandie : un salarié sur cinq change de métier dans l'année

Damien Barthélémy, Christiane Millet

Face à l'évolution du tissu économique, les salariés doivent adapter leurs parcours professionnels. La mobilité est donc contrainte par l'offre d'emplois mais aussi par la situation personnelle du salarié. Suivant la catégorie sociale ou le secteur d'activité, les comportements diffèrent. Les employés sont particulièrement stables en Haute-Normandie. Les ouvriers non qualifiés sont eux plus mobiles et bénéficient plus souvent d'une mobilité ascendante. Les jeunes cadres changent plus souvent de métier au gré des opportunités, les cadres confirmés restant dans leur domaine professionnel ou alors se dirigent vers des métiers proches.