Le cumul des difficultés plus fort dans les villes et les zones rurales isolées - Pauvreté urbaine et pauvreté rurale en Haute-Normandie

Julien DELAMARE (Insee), François GITTON (Insee), Catherine SUEUR (Insee),

En Haute-Normandie comme en France, les territoires qui cumulent les désavantages sociaux sont majoritairement dans les grands pôles urbains ou dans les zones rurales isolées. La pauvreté n'a pas le même visage dans les villes et dans les campagnes. La pauvreté rurale se caractérise par la combinaison d'un faible niveau de revenus et des difficultés d'accès à certains services, d'isolement, etc. Elle touche davantage les personnes âgées. Peu de communes sont éloignées des pôles d'emploi en Haute-Normandie et celles qui peuvent être qualifiées d' "isolées" le sont moins qu'ailleurs. En outre, le taux de pauvreté en milieu rural est plus faible dans la région qu'en moyenne nationale. À l'inverse, la Haute-Normandie est fortement concernée par les phénomènes de pauvreté urbaine. Les inégalités sont en effet beaucoup plus fortes en milieu urbain où les quartiers favorisés cotoîent certaines zones de grande pauvreté qui cumulent de nombreux handicaps. La situation est beaucoup plus homogène et favorable dans les communes périurbaines. Enfin, à l'instar des grands pôles urbains, les petits pôles d'emploi concentrent certaines difficultés à l'échelle de leur communauté de communes.