Pourquoi l’indicateur de pauvreté en conditions de vie baisse malgré la crise économique ouverte en 2008 ?

Jean-Louis Pan Ké Shon

Le niveau de la « pauvreté en conditions de vie » est demeuré globalement stable pendant la période de crise économique exceptionnelle qui s'est ouverte en 2008. Il a même baissé en 2011 et 2012. Quelles sont les raisons de ces tendances inattendues et de la disjonction entre la pauvreté en conditions de vie et la pauvreté monétaire qui pour sa part progresse depuis 2008 ? Ce travail rappelle la genèse de la notion de pauvreté en conditions de vie et de sa mesure, et les critiques théoriques qui lui sont adressées. Il met par ailleurs en évidence l'écart entre le concept et sa traduction empirique. On montre la proximité des 27 privations qui composent l'indicateur de pauvreté en conditions de vie avec la pauvreté subjective plutôt qu'avec la pauvreté monétaire. Ces éléments permettent de passer en revue les explications possibles des mouvements de l'indicateur et d'évaluer leur pertinence.

Publications pour expert
Documents de travail – No F1502
Paru le : 13/02/2015