La microsimulation dynamique : principes généraux et exemples en langage R

D. Blanchet

La microsimulation dynamique permet la modélisation de phénomènes complexes dans lesquels la variabilité des caractéristiques et des comportements individuels joue un rôle important. Son principe est très simple mais sa mise en œuvre peut soulever quelques problèmes méthodologiques qui ne sont pas toujours détaillés dans les descriptions des modèles existants. Par ailleurs, une question centrale pour la construction d'un modèle est le choix d'un langage de programmation. Quelques plateformes dédiées sont désormais disponibles. La simplicité de la méthode permet aussi des développements ex nihilo dans des langages de programmation généralistes, comme cela avait été fait pour les deux versions successives du modèle Destinie construites à l'Insee depuis le milieu des années 1990. Une troisième possibilité est de s'appuyer sur un logiciel statistique. Ce document propose une introduction générale à cette technique de modélisation et à ses quelques difficultés méthodologiques, et divers exemples de ce troisième style de programmation, rédigés en langage R, incluant un début de transcription, en R, du cœur du module démographique de Destinie.

Documents de travail
No M2014/01
Paru le : 05/05/2014