The Impacts of Urban Public Transportation: Evidence from the Paris Region

Thierry MAYER et Corentin TREVIEN

L'évaluation des infrastructures de transport est complexe du simple fait que les lignes de chemin de fer ne sont pas localisées au hasard. Afin d'identifier l'effet causal du transport ferré sur la localisation des entreprises, de l'emploi et de la population, ce travail utilise l'expérience naturelle offerte par l'ouverture et l'extension progressive du Réseau express régional (RER) entre 1970 et 2000 dans la région parisienne et plus particulièrement les modifications apportées aux schémas initiaux du fait de contraintes budgétaires et techniques. Une stratégie en différence-de-différences est appliquée à un sous-échantillon de communes, choisies pour éviter le biais d'endogénéité lié à l'évaluation des infrastructures de transport. Ainsi, la croissance de l'emploi serait supérieure de 12,8 % dans les communes reliées au RER par rapport aux communes desservies uniquement par des trains de banlieue. En outre, les zones situées à moins de 20 km de Paris sont les seules impactées. Enfin, alors qu'aucun effet n'est trouvé sur la croissance de la population dans son ensemble, les résultats suggèrent que la mise en place du RER aurait pu induire une plus grande concurrence foncière que traduit une probabilité plus forte de localisation des ménages qualifiés à proximité des stations.

Documents de travail
No G2015-03
Paru le : 27/02/2015