School as a shelter? School leaving-age and the business cycle in France

Mathilde GAINI, Aude LEDUC and Augustin VICARD

Ce document étudie l'effet du cycle économique sur la décision de sortie du système scolaire en France, de 1983 à 2009. En théorie, l'impact de la conjoncture est ambigu. Une mauvaise conjoncture réduit les possibilités d'emploi des jeunes et pourrait les inciter à rester plus longtemps dans le système scolaire. Mais, à l'inverse, une situation économique dégradée peut fragiliser la situation financière de certains parents, qui ne pourraient dès lors plus payer le coût des études de leurs enfants. À l'aide des enquêtes Emploi, nous estimons l'effet du chômage courant et passé sur la décision de quitter l'école (avec ou sans diplôme). Nous trouvons que seule une faible part des lycéens et étudiants repoussent leur entrée sur le marché du travail en restant à l'école lors des périodes de mauvaise conjoncture. Les plus jeunes et ceux dont le père est ouvrier ou employé ont légèrement plus tendance à repousser leur sortie d'études. Nos résultats suggèrent que la plupart des étudiants décident une fois pour toutes de leur niveau d'études, ou que seule une faible part d'entre eux sont en mesure d'anticiper ou de repousser

Documents de travail
No G2012/04
Paru le : 18/06/2012