Indices des prix à la consommation 1998 – 2012 selon la région d’habitation des ménages et selon la taille de la commune de résidence

Axelle Chauvet-Peyrard

L'indice des prix à la consommation (IPC) mesure l'évolution des prix d'un ensemble de biens et services représentant la consommation de l'ensemble des ménages résidant sur le territoire national. La constitution de l'indicateur global qu'est l'IPC nécessite de considérer une structure de consommation moyenne sur l'ensemble des Français. Afin d'apprécier les disparités qui existent en termes d'inflation d'un Français à l'autre, l'INSEE met à disposition du public, depuis 2006, des IPC déclinés par catégories de ménages, dans lesquels on tient compte de la variabilité des structures de consommation. Ces IPC sont toujours calculés à partir de l'ensemble des observations de prix effectuées chaque mois sur le territoire métropolitain. Mais un cas particulier se pose lorsqu'on souhaite calculer des IPC pour des catégories de ménages définies par des critères géographiques, puisqu'alors il convient à la fois de considérer la structure de consommation particulière des habitants de la région considérée et de restreindre le champ des observations de prix à cette même région. L'objet du présent document est de mettre en œuvre ce principe pour calculer des séries d'IPC depuis 1998 (année de référence de l'IPC) par « grande » région d'habitation ainsi que par taille de la commune de résidence. Le document fournit les 14 séries d'IPC ainsi calculées et propose une analyse des résultats. On trouve que les ménages les plus soumis à l'inflation sont ceux qui résident dans les communes rurales, principalement à cause de leur plus forte consommation en carburants et en combustibles liquides (fioul), produits dont les prix croissent à une très forte vitesse.

Documents de travail
No F1306
Paru le : 09/09/2013