La participation aux pôles de compétitivité : quelle incidence sur les dépenses de R&D et l’activité des PME et ETI ?

Christophe BELLEGO et Vincent DORTET-BERNADET

Lancée en 2004, la politique de cluster des pôles de compétitivité a eu pour but de développer des réseaux comprenant des entreprises et des organismes de recherche et de formation. De plus, en participant aux pôles certaines entreprises ont pu obtenir des subventions pour financer des projets collaboratifs de R&D. Cette étude analyse les effets de la participation aux pôles sur l'activité des entreprises. L'évaluation est réalisée en appariant des entreprises des pôles à des entreprises semblables restées hors du dispositif. Cette technique ne permet pas de calculer un effet pour l'ensemble des entreprises mais seulement sur un champ spécifique : les PME et ETI qui font moins de 16 millions d'euros de R&D par an, qui ont au moins deux ans d'existence et qui faisaient de la R&D avant de participer à un pôle. Nos résultats montrent que, suite à leur participation aux pôles de compétitivité, ces PME et ces ETI auraient augmenté leurs dépenses de R&D. Si elles n'ont pas toutes participé à un projet subventionné, elles auraient en moyenne reçu plus de subventions (issues, ou non, de la politique des pôles) que les entreprises restées hors des pôles. Ces entreprises auraient aussi bénéficié de montants de Crédit d'Impôt Recherche (CIR) plus élevés mais au total l'évolution des dépenses de R&D ne semble pas correspondre à un effet d'aubaine : les dépenses financées par des subventions ou par le CIR ne se seraient pas substituées aux dépenses privées de R&D (hors CIR). L'effet semble être additif, mais non d'entraînement : ces dépenses privées financées en propre n'auraient pas non plus augmenté significativement. Si la participation aux pôles semble bien avoir un impact positif sur les dépenses de R&D, il n'a pas été possible de distinguer précisément cet effet du rôle joué par le CIR qui a fortement diminué le coût de la R&D sur la fin de la période étudiée.

Documents de travail
No G2013/06
Paru le : 18/04/2013