Oil price: the nature of the shocks and the impact on the French economy

Jean-Baptiste BERNARD et Guillaume CLÉAUD

Depuis la fin des années 70 et les deux premiers chocs pétroliers, de nombreuses études économiques ont exploré le lien entre les variations du prix du pétrole et la croissance économique mondiale. Cependant, les causes des variations du prix du pétrole ont évolué sur cette période. Ainsi les conséquences de ces chocs sur l'économie doivent également différer. En modélisant la dynamique du prix du pétrole à l'aide d'un modèle VAR structurel utilisant la méthode du bootstrap-after-bootstrap, ce document de travail propose d'isoler trois types de chocs exogènes affectant les équilibres du marché pétrolier. Cette étude propose d'analyser ensuite l'impact sur l'économie française de ces trois chocs en identifiant les canaux par lesquels ces effets transitent à l'aide d'un modèle de type VARX intégrant des données sur les exportations et le taux d'intérêt. Nous constatons que les effets d'une augmentation du prix réel du pétrole, et les canaux par lesquels ils affectent l'économie française, varient considérablement en fonction de la nature du choc. Par exemple, les années 80 ont été dominées majoritairement par des chocs d'offre de pétrole. La restriction de la production de pétrole a pour conséquence une baisse significative du Produit Intérieur Brut (PIB) français. Par ailleurs, le choc de la fin des années 2000 s'explique plutôt par le développement de l'activité mondiale et la forte demande de pétrole des économies émergentes. Suite à un choc positif d'activité mondiale, le PIB français augmente significativement, le niveau général des prix étant cependant peu affecté par la hausse du prix du pétrole.

Documents de travail
No G2013/09
Paru le : 17/09/2013