French Firms in the Face of the 2008/2009 Crisis

Pierre-Yves CABANNES, Vincent COTTET, Yves DUBOIS, Claire LELARGE, Michaël SICSIC

Durant la crise de 2008/2009, les entreprises françaises ont été affectées par un effondrement de la demande domestique et mondiale, tandis que les banques françaises rencontraient des difficultés de nature à les inciter à resserrer les conditions de crédit. Cette crise a fortement affecté le nombre de créations d'entreprises et leur taille initiale ; la croissance des entreprises a aussi été amputée, notamment celle des plus prometteuses. Les filiales des groupes ont connu une baisse d'activité en 2008 et 2009 plus forte que les entreprises indépendantes, en particulier dans le secteur de l'industrie manufacturière. Ce sont les entreprises les moins susceptibles d'être contraintes financièrement qui ont le plus ajusté leur volume de production à court terme, ainsi que leurs niveaux d'emploi et d'investissement. Ces éléments suggèrent qu'en France, contrairement aux États-Unis, les entreprises ont davantage pâti d'un choc de demande que d'un choc de crédit.

Documents de travail
No G2013/13
Paru le : 25/11/2013