Learning, Incomplete Contracts and Export Dynamics: Theory and Evidence from French Firms

Romain AEBERHARDT - Ines BUONO - Harald FADINGER

Nous construisons un modèle dans lequel exporter nécessite de trouver un partenaire local. Les contrats sont incomplets et les exportateurs font évoluer leurs croyances quant à la fiabilité de leur partenaire au fur et à mesure de la relation. Dans ce modèle, les frictions d'appariement génèrent de la dépendance d'état bien qu'il n'y ait pas de coûts échoués. De meilleures institutions réduisent ces frictions, en particulier dans les secteurs où les risques de défaut sur les contrats sont les plus importants. Par conséquent, des mesures de politique publique visant à améliorer la qualité des institutions réduisent d'autant plus le risque de rupture de la relation que les secteurs sont plus exposés aux risques de défaut. De plus le risque de rupture moyen diminue avec l'âge de la relation en raison de l'éviction progressive des partenaires les moins fiables. Ces faits stylisés sont en adéquation avec les résultats empiriques obtenus sur un échantillon de firmes françaises pour lesquelles on dispose de données individuelles sur les pays de destination des exportations.

Documents de travail
No G2011/16
Paru le : 20/10/2011