Joint macro/micro evaluations of accrued-to-date pension liabilities: an application to French reforms

Didier BLANCHET - Sylvie LE MINEZ

L'indicateur des droits acquis à retraite (DAR) pourrait bientôt faire partie des indicateurs régulièrement disponibles pour le suivi des systèmes de retraite, en réponse aux nouvelles exigences du système de comptes nationaux. Ceci soulève deux questions : comment produire cet indicateur, et pour quoi faire ? Ce texte montre que la microsimulation est une réponse possible à la première question. Malgré son caractère stochastique, elle conduit à des résultats qui apparaissent suffisamment stables pour remplir des objectifs comptables. Concernant la question du « pour quoi faire», on sait déjà que cet indicateur n'est pas un indicateur de soutenabilité financière des retraites. Son message est plus intéressant du point de vue des ménages et plus particulièrement au niveau microéconomique. Ceci accroît l'intérêt de l'approche par microsimulation qui produit automatiquement des données cohérentes aux niveaux micro et macro. Ces propriétés micro et macro sont illustrées à partir du cas français, avec une application à l'évaluation des réformes de 1993, 2003 et 2010 qui ont modifié les droits à retraite de manière assez complexe, différenciée selon les générations et les niveaux de qualification.

Documents de travail
No G2012/14
Paru le : 20/12/2012