Spillover Effect of the Minimum Wage in France: An Unconditional Quantile Regression Approach

Romain AEBERHARDT, Pauline GIVORD et Claire MARBOT

Cette étude évalue l'impact du salaire minimum sur la distribution de salaires en France, en utilisant la méthode de régression de quantiles inconditionnels proposée par Firpo, Fortin et Lemieux (2009). Pour traiter la question de l'endogénéité liée au mode de revalorisation du salaire minimum en France, nous utilisons une expérience naturelle. Alors que plusieurs rémunérations minimales coexistaient du fait de l'application progressive des 35 heures, une convergence vers le haut a été imposée entre 2003 et 2005. Nous trouvons un effet significatif du salaire minimum sur les distributions des salaires des hommes et des femmes, jusqu'au septième décile.

Documents de travail
No G2012/07
Paru le : 21/06/2012