Projections du coût de l'APA et des caractéristiques de ses bénéficiaires à l'horizon 2040 à l'aide du modèle Destinie

Claire MARBOT et Delphine ROY

Confrontés au vieillissement de leur population, les pays développés font face au défi de fournir une aide à un nombre croissant de personnes âgées dépendantes. Il est donc crucial de connaître le nombre de personnes qui seront concernées et, étant donnés les systèmes de retraite et de protection sociale, combien leur prise en charge coûtera. Le modèle de microsimulation des retraites ''Destinie'' a été étendu en 2011 de façon à rendre possibles des projections dans le cadre de la réforme de la dépendance. Pour cet exercice, la microsimulation présente l'avantage de simuler des trajectoires au niveau individuel, ce qui permet de projeter un agrégat en tenant compte de l'évolution dans le temps de la distribution des caractéristiques individuelles. Elle rend également possible la prise en compte de barèmes complexes (non linéaires) qui demandent un calcul au niveau individuel. Ce document présente la méthode de mise en œuvre d'un "module dépendance" dans le modèle Destinie et ses résultats. Une première série de résultats concerne la caractérisation de la population des dépendants et la présence d'aidants. Dans un deuxième temps, différentes variantes portant sur les tendances démographiques et économiques ont été considérées pour estimer une partie du besoin futur de financement de la dépendance, celle liée à l'APA. Il représenterait entre 0,54 % et 0,77 % du PIB à l'horizon 2040, selon le degré d'optimisme du scénario.

Documents de travail
No G2012/10
Paru le : 31/08/2012