A Long-Term Evaluation of the First Generation of the French Urban Enterprise Zones

Pauline GIVORD - Simon QUANTIN - Corentin TREVIEN

Cette étude propose de nouvelles estimations empiriques de l'efficacité des incitations fiscales ciblées pour revitaliser des territoires désavantagés. Nous nous concentrons sur la première génération des ZFU, mise en place en 1997 en France métropolitaine. Nous utilisons un panel de données géolocalisées au niveau entreprise sur une période de 12 ans. Le mode de désignation des zones suggère deux stratégies empiriques : une méthode de différence de différences avec une classification sur le score de propension et des régressions sur discontinuités. Les deux méthodes donnent des résultats proches. Nous mettons en évidence un fort effet positif de la politique de Zones Franches sur l'emploi et les implantations d'entreprises pendant les premières années du dispositif. Cependant, cette évaluation positive doit être nuancée, car elle semble surtout due à des entreprises qui ont peu d'impact sur l'emploi local ou l'activité économique locale. De plus, après quelques années, ces premiers résultats positifs sont atténués, l'augmentation des créations d'entreprises étant contrebalancée par des disparitions plus fréquentes.

Documents de travail
No G2012/01
Paru le : 20/02/2012