Modèles à effets fixes, à effets aléatoires, modèles mixtes ou multi-niveaux : propriétés et mises en œuvre des modélisations de l’hétérogénéité dans le cas de données groupées (wp in French)

Laurent DAVEZIES

Ce document présente et discute les modélisations possibles de l'hétérogénéité sur données individuelles pouvant faire l'objet de regroupements, par exemple des données de résultats scolaires pour des élèves regroupés par classes ou par établissements. Sans aborder l'ensemble des modélisations possibles, il s'agit essentiellement de discuter, dans le cadre d'un modèle linéaire, de la pertinence d'une modélisation à effets fixes ou à effets aléatoires en fonction de la problématique traitée, et des constatations empiriques issues des données traitées. Les hypothèses statistiques des modèles sont discutées ainsi que les propriétés des estimateurs qui en découlent. Pour chacun des modèles, des exemples de programmes SAS sont présentés. Les tests d'Hausman et l'usage que l'empiriste peut en faire pour asseoir son choix de modélisation sont exposés. Au-delà du modèle linéaire, les modèles concernant les variables binaires sont présentés dans un dernier chapitre.

Documents de travail
No G2011/03
Paru le : 03/02/2011