Collateral Value and Corporate Investment - Evidence from the French Real Estate Market

Thomas CHANEY - David SRAER - David THESMAR

Ce texte propose une étude empirique des effets de chocs sur la valeur du collatéral des entreprises, avec un accent sur la détention de terrains. On met en évidence une contrainte de crédit sur les entreprises individuelles françaises. Elles accroissent leur investissement de 0,39 euro par euro supplémentaire de collatéral et elles financent ce surcroît d'investissement par émission de dette. Ces résultats découlent de l'examen des effets de la bulle immobilière qui a concerné la région Ile de France durant les années 1990. Cette bulle fournit une expérience naturelle de choc exogène sur la valeur du patrimoine foncier des entreprises. L'analyse empirique confirme aussi l'hypothèse d'efficience des marchés internes de capitaux : on trouve en effet que cet impact du collatéral ne concerne que les entreprises indépendantes.

Documents de travail
No g2007/08
Paru le : 01/11/2007