L’agriculture en 2008 - Rapport sur les comptes

Jean-Michel Annequin, Marie-Hélène Blonde et Claire Lesdos

En France, comme dans l’Union européenne à vingt-sept, l’année 2008 est marquée par l’abondance des récoltes de céréales et la chute de leurs prix. A l’inverse les prix des productions animales augmentent fortement. Au total, la valeur de la production agricole augmente de 3,8 %. Les charges des agriculteurs sont alourdies par l’augmentation des prix des aliments pour le bétail, et par la flambée des prix des engrais et du fioul. En conséquence le résultat agricole net par actif baisse fortement : -11 % en termes réels en 2008, après deux années de croissance exceptionnelles. Le revenu net d’entreprise agricole par actif non salarié chute de 20 % en termes réels en 2008, alors qu’il avait augmenté de 17 % en 2007. Le solde des échanges extérieurs en produits agroalimentaires s’améliore pour la troisième année consécutive : il atteint 9,5 milliards d’euros en 2008.

Documents de travail
No E2009/05
Paru le : 01/07/2009