Les services marchands en 2008 - Rapport sur les comptes

la division « Services » sous la direction de Xavier Niel

La production des services marchands augmente de 1 % en volume en 2008, après + 3,1 % en 2007, et affiche sa plus faible progression depuis 1994. L’emploi suit la même tendance et augmente de 1,1 % après 3,1 %. La plupart des activités des services ralentissent, victimes de la crise bancaire et financière, de la réduction du pouvoir d’achat par ménage ou de la dégradation de la conjoncture économique. Les activités informatiques progressent de 4,5 % en volume, les télécommunications de 2,9 %, mais sont moins dynamiques. Les activités d’architecture, ingénierie, contrôle, + 5,1 %, accélèrent grâce aux exportations d’ingénierie. Elles forment avec les TIC et la location immobilière les principaux soutiens de la croissance des services. La promotion immobilière (- 7,6 %), l’intérim (- 3,3 %) et les services juridiques, comptables et de conseil (+ 0,2 %) sont les plus durement touchés par la crise : ils perdent entre 6,5 et 10,9 points de croissance sur 2007. Les activités des agences de voyage, des hôtels de tourisme, des cafés et des restaurants régressent. Alors que celles des salles de cinéma ou des spectacles vivants sont plus dynamiques qu’en 2007.

Documents de travail
No E2009/02
Paru le : 01/06/2009