La situation du commerce en 2005 - Rapport établi pour la Commission des Comptes Commerciaux de la Nation

sous la direction de Dominique BONNANS, par Jean-Yves FOURNIER, Julie PREVOT, Vincent VICAIRE, avec la collaboration de Yolande HERVE, Allaoui MIRGHANE et Laurent LEVEILLE

En 2005, la croissance diminue dans tous les secteurs du commerce, comme dans l'ensemble de l'économie française. C'est toujours dans le commerce de gros que la progression des ventes est la plus forte (+2,8 % en volume) ; elle est portée par les biens d'équipements professionnels et les biens de consommation non alimentaires, comme en 2004, mais également par les produits agricoles bruts. Dans le commerce de détail et l'artisanat commercial, le ralentissement affecte en particulier les secteurs les plus dynamiques, comme le commerce non alimentaire spécialisé et la pharmacie ; les secteurs alimentaires bénéficient à l'inverse d'un léger mieux. Les ventes du commerce et de la réparation automobile progressent globalement en volume, mais moins qu'en 2004 ; cependant parmi elles, les activités d'entretien et de réparation de véhicules se replient, ainsi que les ventes au détail de carburants. Dans l'ensemble du commerce, l'emploi salarié ne croît que faiblement (+ 0,3 % entre le début et la fin de l'année), comme l'année précédente ; il n'augmente que dans le commerce de détail. Le nombre d'entreprises dans l'ensemble du commerce augmente légèrement, exclusivement grâce au commerce de détail.

Documents de travail
No E2006/03
Paru le : 23/06/2006