Projections de population 2005-2050 pour la France métropolitaine : méthode et résultats

Isabelle Robert-Bobée

L'Insee a élaboré de nouvelles projections de population pour la France métropolitaine, entre 2005 et 2050. En effet, depuis 2000, année de départ des dernières projections, la population française a été revue à la hausse suite aux enquêtes annuelles de recensement de 2004 et 2005. De plus, la fécondité et les soldes migratoires se sont maintenus à des niveaux plus élevés que ceux introduits alors en projection, et les écarts d'espérances de vie entre les sexes se sont réduits plus fortement que ce qui avait été projeté. Les nouvelles projections s'appuient sur les estimations de population par sexe et âge au 1er janvier 2005 et de nouvelles hypothèses de fécondité, mortalité et migrations, ces trois éléments conditionnant le mouvement de la population. Un ensemble de 27 scénarios a été établi, comprenant un scénario central et des variantes utiles à l'analyse des effets d'un changement d'hypothèse sur les résultats projetés. Le scénario central suppose le maintien de la fécondité à son niveau actuel (1,9 enfant par femme pendant toute la projection), une baisse progressive de la mortalité selon le rythme observé au cours des 15 dernières années, et un solde migratoire de +100 000 personnes par an, niveau observé en moyenne en 2004-2005. Il conduit à un nombre d'habitants de 70,0 millions en 2050, soit 9,3 millions de plus qu'en 2005.

Documents de travail
No F0603
Paru le : 01/07/2006